Vous lisez en ce moment
Accra Fashion Week : cinq designers ghanéens mis à l’honneur par Mercedes-Benz

Accra Fashion Week : cinq designers ghanéens mis à l’honneur par Mercedes-Benz

Larry Jay

En attendant la Fashion Week d’Accra dont les dates ont été décalées à 2021 en raison de la pandémie mondiale, Mercedes-Benz nous délivre un avant-goût de cette semaine de la mode, en présentant les portraits-documentaires de cinq designers ghanéens appelés à participer à l’évènement : Chloé Asaam, Steve French, Alfaziz Iddrisu d’Hazza, Larry Jay et Atto Tetteh.

 

Comme d’autres Fashion Week avant elle, la semaine de la mode d’Accra a été repoussée à l’année prochaine à cause de la situation sanitaire actuelle. Ce n’est toutefois que partie remise. Instauré en 2016 par Nana Addo Tamakloe, l’évènement a désormais acquis un rayonnement international. Il faut dire que l’Accra Fashion Week avait fait sensation dès sa première édition, durant laquelle une mannequin de Tanya Kagnaguin avait défilé dans une tenue moulante, suscitant bien des polémiques quant à la place de la femme dans la société ghanéenne.

 

Cela dit, l’objectif de la Fashion Week d’Accra est « de considérer la mode africaine comme quelque chose qui se situe au-delà du marché local » pour reprendre les termes du créateur de l’évènement. Ainsi, loin de se restreindre au seul marché ghanéen, cette semaine a pour ambition de « créer la tendance » que les plus grandes capitales de la mode seraient alors invitées à suivre. D’après Nana Addo Tamakloe, « l’idée était de mettre en place l’événement mode dont l’Afrique avait besoin. »

 

À l’heure actuelle, le continent africain n’est effectivement plus considéré comme une simple source d’inspiration en Europe, mais constitue un vivier de création à part entière. Porté en couverture de magazines par des célébrités noires américaines – à l’instar de Naomi Campbell, Rihanna ou Beyoncé – le travail de nombreux designers africains est aujourd’hui reconnu et récompensé dans les capitales européennes de la mode, qu’il s’agisse de Paris, Milan ou Londres.

 

Parmi ces stylistes, on pense notamment à Adebayo Oke-Lawal, Kenneth Izé, Sarah Diouf, ou encore Thebe Magugu. À l’occasion de la Fashion Week d’Accra, Mercedes-Benz a décidé de mettre en lumière cinq designers ghanéens dont les créations ont été photographiées par Carlos Idun-Tawiah. Au sujet de ce projet, la firme d’automobile de luxe a annoncé être « fière de soutenir les communautés internationales de la mode depuis plus de 25 ans. Cette année, la marque entend renforcer sa relation avec les designers talentueux du continent africain. »

 

Ainsi, les styles de Chloé Asaam, Steve French, Hassan Alfaziz Iddrisu d’Hazza, Larry Jay et Atto Tetteh ont été immortalisés par l’objectif de Carlos Idun-Tawiah. Des clichés de ce dernier ressort l’idée de transmission générationnelle entre des designers de tout âge. Au travers de leurs portraits-documentaires, chacun des cinq talents sélectionnés ont apporté leur vision de la collaboration artistique à travers les générations.

 

Voir aussi

La start-up Launchmetrics, spécialisée dans l’analyse de données marketing, a dévoilé les chiffres de la Fashion Week 2020

Pour illustrer ce propos, la collection « For the Ancestors » de Steve French a été mise en image. La perspective multigénérationnelle est également perceptible dans le travail de Chloé Asaam, inspirée par le style vestimentaire « matriarcale » de ses tantes et de sa grand-mère. Larry Jay a quant à lui puisé son imagination dans les années 1970 telles que les ont connu ses parents. Plus globalement, Atto Tetteh nous raconte l’histoire africaine par le biais de pièces sophistiquées, tandis qu’Hassan Alfaziz Iddrisu d’Hazza s’est employé à fabriquer ses vêtements grâce à des méthodes de production traditionnelles.

 

Selon Bettina Fetzer, « le design ambitieux est au cœur de la marque Mercedes-Benz et notre engagement à soutenir les designers talentueux internationaux qui font avancer la conversation créative est plus important que jamais. » À cela, la Vice-Présidente Marketing de la marque d’automobile de luxe a ajouté que « le niveau de talent au Ghana est véritablement exaltant et nous avons hâte de reprogrammer la Mercedes-Benz Fashion Week Accra, dès que les mesures sanitaires nous le permettront. »

 

Lire aussi > LA GRANDE TENDANCE ACCESSOIRE ET L’INCONTOURNABLE DE CET HIVER : LA MODE RÉHABILITE LE GANT ! 

 

Photo à la Une : © Carlos Idun-Tawiah, création de Larry Jay

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut