[Luxus Magazine] Sotheby’s met en vente la collection royale Vienna 1900

Rendez-vous le 6 et 7 novembre 2023 à Genève. La Maison de vente aux enchères Sotheby’s va mettre aux enchères une ligne de joaillerie issue de la Vienne impériale du XIXème et XXème siècle.

 

Le marché des ventes aux enchères n’a pas fini de faire tourner les têtes. Les 6 et 7 novembre prochains, Sotheby’s mettra sur le marché une collection de plus de 200 bijoux n’ayant pas vu le jour depuis une cinquantaine d’années, gardée dans le coffre d’une banque.

Cette collection d’exception est composée de bijoux, entre diadème, collier de perles et broche en diamants. Cette ligne exclusive appartenant à un unique propriétaire a été rassemblée au fur et à mesure à Vienne et fait la part belle à la toute puissante de l’empire austro-hongrois du XIXème et XXème siècle.

 

Des bijoux qui racontent l’histoire de l’Europe

 

Après la chute de la monarchie en France, Vienne s’impose en Europe et accueille les familles royales de tout le continent. Les pièces de la collection Vienna 1900 retrace donc les styles variés portés à la cour, par les membres des maisons royales de Habsbourg, de Bourbon Parme, de Bourbon-Deux-Siciles et de Saxe-Cobourg-Gotha.

En effet, les bijoux faisaient partie intégrante de la vie des nobles et de la royauté et s’affichaient comme un symbole du rôle que tenait leur propriétaire. Comme mentionné par les experts, les pièces étaient souvent offertes lors des mariages ou naissances et transmis par la famille. Ces bijoux témoignent donc de l’art joaillier des précédentes décennies et brillent autant par leur beauté que par les histoires qu’ils renferment.

 

Diamants, rubis, perles…

 

On trouve ainsi un devant de corsage, cadeau de mariage pour l’archiduchesse Marie-Thérèse d’Autriche-Teschen donné par son époux Philippe de Wurtemberg en 1865 et signé par le bijoutier viennois Emil Biedermann.

Un collier et une broche, sertis de rubis et diamants avec des formes de fleurs, réalisés par Köchert, font aussi partie du lot. Ces joyaux étaient le cadeau de mariage de l’empereur François-Joseph pour sa nièce l’archiduchesse Marguerite Sophie d’Autriche lors de son union avec le duc et prince héritier Albert de Wurtemberg en 1893. Comme de nombreuses pièces du XIXème siècle, le collier peut se transformer en diadème tandis que la broche peut se porter telle quelle ou en deux parties.

 

Collier transformable en diadème serti de rubis et diamants ©Sotheby’s

Autre pièce maitresse de la collection : un diadème orné de diamants et de perles naturelles ayant appartenu à la princesse Marie-Immaculée de Bourbon-Deux-Siciles, archiduchesse d’Autrice-Toscane de 1844 à 1899.

 

Cliquez ici pour lire l’article en entier sur Luxus Magazine.

Photo à la Une : Devant de corsage en diamants et en perles ©Sotheby’s

Pauline Duvieu
Pauline Duvieu
Mode, hôtellerie, gastronomie, joaillerie, beauté, design… Pauline Duvieu est une journaliste spécialisée dans le luxe et l'art de vivre. Passionnée par les sphères du milieu haut de gamme qui suscitent l’émotion, elle aime décrire les créations des maisons et raconter les histoires des talents qu’elle rencontre.

Nos services

©2023 Luxus Plus. Tous droits réservé

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus