Petite Histoire du…Pique-nique

À l’occasion du pique-nique géant qui se tiendra sur les Champs-Élysées le 26 mai prochain, voici une petite histoire du déjeuner sur l’herbe.

 

Le dimanche 26 mai, plus de 4 000 personnes se réuniront pour pique-niquer sur les Champs-Élysées. Les participants, qui ont été tirés au sort le 21 mai, n’auront pas besoin de sortir leurs nappes à carreaux ni de préparer leur sandwich pour se rendre sur  la plus belle avenue du monde. Des paniers garnis seront distribués à tous les convives. Pour régaler cette immense tablée, 8 cuisines éphémères tenues par des restaurateurs locaux ont été mobilisées. En se basant sur un cahier des charges commun, ces derniers proposeront un menu à leur façon qui revisitera les incontournables du pique-nique tels que le sandwich jambon-beurre.

 

À l’occasion de ce grand événement, retour sur l’histoire d’une pratique gastronomique bien appréciée des français.

 

Le 26 mai, 4 000 heureux participants auront la chance de pique-niquer sur l’avenue des Champs-Élysées

 

Du Moyen Âge aux toiles des impressionnistes

 

Aujourd’hui, le pique-nique est synonyme d’une escapade en nature et de moments de convivialité autour de mets simples mais réconfortants. C’est un instant de détente qui offre une atmosphère particulière.

 

La pratique en elle-même du déjeuner sur l’herbe remonte jusqu’au Moyen Âge. Travaillant dans les champs, les paysans avaient l’habitude de prendre leur repas en plein air. C’était également le cas pour les membres de la noblesse lors de parties de chasse ou au cours de voyages.

 

À la Renaissance, les aristocrates gardèrent cette habitude et profitèrent de moments en extérieur, à l’instar de la reine Catherine de Médicis, qui faisait occasionnellement dresser une table au milieu des jardins des Tuileries pour accueillir la haute société.

 

Le terme pique-nique fait finalement son apparition au XVIIIe siècle. Le mot “pique” viendrait du verbe piquer, dans le sens de picorer, et “nique” désignerait une “petite chose sans valeur”. Dans Les Confessions (1782) du philosophe des Lumières Jean-Jacques Rousseau, ce dernier évoque d’ailleurs un “dîner en pique-nique” avec l’abbé de Condillac.

 

Cliquez ici pour lire l’article en entier sur Luxus Magazine.

 

Photo à la Une : © Le déjeuner sur l’herbe – Edouard Manet

Picture of Charline Point
Charline Point
Passionnée par l’art dans toutes ses formes, Charline Point est une jeune journaliste animée par une curiosité féroce et une vive appétence pour la culture. Après plusieurs années dans les relations presse, Charline se lance dans le journalisme. Ses sujets de prédilection s’orientent autour du voyage, de la gastronomie, du cinéma et de la mode.

Nos services

©2023 Luxus Plus. Tous droits réservé

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus