Vous lisez en ce moment
Mulberry, Marc Jacobs : l’industrie du luxe licencie à cause de la pandémie

Mulberry, Marc Jacobs : l’industrie du luxe licencie à cause de la pandémie

Voir la galerie

L’entreprise de mode britannique Mulberry ainsi que la marque du designer américain Marc Jacobs prévoient toutes les deux de supprimer des centaines d’emplois dans l’ensemble de leur main-d’œuvre mondiale. Avec ces plans de licenciement, ils entendent diminuer leurs dépenses afin de renforcer leur trésorerie et surmonter la crise sanitaire. Au milieu des incertitudes, une chose demeure certaine : l’industrie du luxe ne s’en relèvera pas indemne.

 

Mulberry et Marc Jacobs ont tous deux prévu de réduire leurs effectifs. Objectif : réduire leur base de coûts après que la demande a été fortement frappée par la pandémie de coronavirus et envisager une reprise progressive à moyen terme alors que leurs magasins rouvrent progressivement leurs portes dans le monde.

 

Mulberry réduit de 25% ses effectifs mondiaux

 

Voir aussi


La marque de luxe britannique Mulberry, connue pour ses sacs en cuir, a déclaré ce lundi 8 juin qu’elle allait supprimer 350 emplois sur les 1500 personnes qu’elle emploie dans le monde, soit environ 25% de sa main-d’œuvre mondiale.

 

« Nous avons réagi rapidement pour gérer l’impact de Covid-19 et continuer à exécuter un plan bien développé pour gérer le capital, réduire les coûts et maintenir une position de liquidité solide » a déclaré Thierry Andretta, PDG de Mulberry, dans un communiqué.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Mulberry

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
1
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut