L’Oréal surperforme sur le premier semestre 2023

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

L’Oréal, le géant français des cosmétiques, a réalisé sur le premier semestre 2023 un bénéfice net de 3,36 milliards d’euros. Il est en hausse de 4 %, notamment  grâce à une progression des ventes dans le monde et dans toutes les catégories de produits.

 

Pour le premier semestre de l’année, l’Oréal réalise un bénéfice net de 3,36 milliards d’euros, en hausse de 4 % sur la même période en 2022.

 

Entre janvier et juin, les ventes ont atteint 20,5 milliards d’euros, en hausse de 12 % sur un an. La marge d’exploitation est elle aussi en légère augmentation de 20, 7 %.

 

« Compte tenu du contexte, nous sommes très contents. Le marché mondial de la beauté était à +10% , nous sommes à nouveau au-dessus », a déclaré à l’AFP Nicolas Hieronimus, directeur général du groupe. Il voit « la seconde partie de l’année avec confiance, ambition et une certaine dose d’optimisme« .

 

Il est également possible de constater que toutes les divisions du groupe progressent. La branche grand public qui comprend des marques comme Garnier, Maybelline ou Mixa enregistre sa meilleure croissance semestrielle. Les ventes ont augmenté d’un milliard d’euros sur la période pour atteindre 7,7 milliards d’euros ( + 13 % comparé à 2022).

 

Les ventes de la division luxe avec des marques comme Saint Laurent beauté, Lancôme ou Prada ont progressé de 6% à 7 milliards d’euros. Le groupe précise qu’elles ont été tirées par « une progression à deux chiffres en Europe, en Amérique du Nord et dans les pays émergents« .

 

La branche Dermatologie avec des griffes telles que Avène et La Roche-Posay accomplit la meilleure progression à 3,3 milliards d’euros ( +29 %).

 

Géographiquement, l’Europe effectue « une performance remarquable » comme le souligne Nicolas Hieronimus, avec une progression de 16,6% à 6,5 milliards d’euros, tirée par la région Allemagne-Autriche-Suisse, la France et le Royaume-Uni.

 

L’Asie du Nord-Est, presque stable avec une augmentation de + 0,6 %, « repart plus lentement que prévu mais sûrement. Sur notre deuxième trimestre en Chine nous avons fait une croissance à deux chiffres, entre 15 et 18% » précise le PDG de l’Oréal.

 

Alors que la grande majorité des groupes de luxe, tous secteurs confondus, ont vécu un ralentissement de leurs ventes dans le pays de l’Oncle Sam, celles de l’Oréal sont en hausse de 15 % à 5,3 milliards d’euros.

 

 

Lire aussi >Kendall Jenner : le nouveau visage de l’Oréal

Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

L’Oréal, le géant français des cosmétiques, a réalisé sur le premier semestre 2023 un bénéfice net de 3,36 milliards d’euros. Il est en hausse de 4 %, notamment  grâce à une progression des ventes dans le monde et dans toutes les catégories de produits.

 

Pour le premier semestre de l’année, l’Oréal réalise un bénéfice net de 3,36 milliards d’euros, en hausse de 4 % sur la même période en 2022.

 

Entre janvier et juin, les ventes ont atteint 20,5 milliards d’euros, en hausse de 12 % sur un an. La marge d’exploitation est elle aussi en légère augmentation de 20, 7 %.

 

« Compte tenu du contexte, nous sommes très contents. Le marché mondial de la beauté était à +10% , nous sommes à nouveau au-dessus », a déclaré à l’AFP Nicolas Hieronimus, directeur général du groupe. Il voit « la seconde partie de l’année avec confiance, ambition et une certaine dose d’optimisme« .

 

Il est également possible de constater que toutes les divisions du groupe progressent. La branche grand public qui comprend des marques comme Garnier, Maybelline ou Mixa enregistre sa meilleure croissance semestrielle. Les ventes ont augmenté d’un milliard d’euros sur la période pour atteindre 7,7 milliards d’euros ( + 13 % comparé à 2022).

 

Les ventes de la division luxe avec des marques comme Saint Laurent beauté, Lancôme ou Prada ont progressé de 6% à 7 milliards d’euros. Le groupe précise qu’elles ont été tirées par « une progression à deux chiffres en Europe, en Amérique du Nord et dans les pays émergents« .

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

L’Oréal, le géant français des cosmétiques, a réalisé sur le premier semestre 2023 un bénéfice net de 3,36 milliards d’euros. Il est en hausse de 4 %, notamment  grâce à une progression des ventes dans le monde et dans toutes les catégories de produits.

 

Pour le premier semestre de l’année, l’Oréal réalise un bénéfice net de 3,36 milliards d’euros, en hausse de 4 % sur la même période en 2022.

 

Entre janvier et juin, les ventes ont atteint 20,5 milliards d’euros, en hausse de 12 % sur un an. La marge d’exploitation est elle aussi en légère augmentation de 20, 7 %.

 

« Compte tenu du contexte, nous sommes très contents. Le marché mondial de la beauté était à +10% , nous sommes à nouveau au-dessus », a déclaré à l’AFP Nicolas Hieronimus, directeur général du groupe. Il voit « la seconde partie de l’année avec confiance, ambition et une certaine dose d’optimisme« .

 

Il est également possible de constater que toutes les divisions du groupe progressent. La branche grand public qui comprend des marques comme Garnier, Maybelline ou Mixa enregistre sa meilleure croissance semestrielle. Les ventes ont augmenté d’un milliard d’euros sur la période pour atteindre 7,7 milliards d’euros ( + 13 % comparé à 2022).

 

Les ventes de la division luxe avec des marques comme Saint Laurent beauté, Lancôme ou Prada ont progressé de 6% à 7 milliards d’euros. Le groupe précise qu’elles ont été tirées par « une progression à deux chiffres en Europe, en Amérique du Nord et dans les pays émergents« .

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus