La réorganisation du groupe Aeffe pèse sur ses résultats semestriels

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La réorganisation de l’entreprise italienne de mode Aeffe pèse sur les résultats du groupe. Massimo Ferretti, le président exécutif, soutient toutefois le bien-fondé des stratégies mises en place pour le groupe de mode et reste confiant dans sa croissance et son développement futurs.

 

Vendredi dernier, Aeffe Spa a annoncé des revenus en baisse de 7,7% à 162,9 millions d’euros au premier semestre 2023. Malgré cette baisse, Massimo Ferretti, le président exécutif du groupe, s’est dit « satisfait des résultats du canal de vente au détail, une conséquence directe de la transition vers un modèle de distribution directe pour la marque Moschino sur le marché chinois ».

 

Les ventes sur le marché italien, qui représentent 42 % du chiffre d’affaires, ont connu une diminution de 4,4 % par rapport à l’année précédente, atteignant ainsi 68,2 millions d’euros.

 

Au cours du premier semestre, l’EBITDA ajusté consolidé s’est établi à 10,4 millions d’euros, soit à peine la moitié des 20,9 millions d’euros du premier semestre 2022. L’EBIT ajusté consolidé est passé en négatif à 6 millions d’euros contre 7 millions d’euros en 2022.

 

La perte nette consolidée s’est ainsi élevée à 11,7 millions d’euros, comparée à un bénéfice de 2,9 millions d’euros en 2022. Actuellement, l’action d’Aeffe est en baisse de 1,7 % à 1,17 EUR.

 

Ferretti a déclaré vendredi, en commentant les résultats du premier semestre, que le repositionnement stratégique d’Aeffe permettra « à court terme d’être beaucoup plus compétitif sur le marché mondial ».

 

Réorganisation importante

 

En 2021, Aeffe a acquis la distribution de Moschino en Chine continentale, soulignant l’importance croissante de ce marché pour la marque. Cette acquisition portait sur une vingtaine de magasins, exploités pendant 10 ans par Scienward Fashion and Luxury (Shanghai). Outre Moschino, Aeffe possède également les marques Alberta Ferretti, Philosophy di Lorenzo Serafini et Pollini.

 

Massimo Ferretti a fait référence aux performances solides des trois marques, tout en mettant en avant le défilé de célébration du 40e anniversaire de Moschino qui aura lieu à Milan pendant la semaine de la mode le 21 septembre. Ce défilé marque « une nouvelle étape dans le projet de repositionnement et de rénovation de la marque, qui dispose d’un potentiel de développement important ».

 

L’événement est conçu pour rendre hommage au fondateur Franco Moschino. Les stylistes Carlyne Cerf de Dudzeele, Katie Grand, Gabriella Karefa-Johnson et Lucia Liu seront les principales forces créatives derrière la collection de cette saison, chacune créant 10 looks contemporains inspirés des œuvres du défunt créateur.

 

Concernant Moschino, le nom du successeur du dernier directeur créatif, Jeremy Scott, qui a quitté la marque en mars après 10 ans d’activité, n’a pas encore été révélé.

 

 

« Nous abordons le second semestre avec une attention constante envers les marchés et nos clients, mais nous sommes confiants de retrouver très bientôt une croissance satisfaisante », a conclu Massimo Ferretti.

 

Par ailleurs, la société a annoncé que Luca Gori, le directeur général du groupe de vêtements de plage et de sous-vêtements Aeffe, quitte son poste de manière consensuelle le 31 juillet, suite à une discussion sur la structure organisationnelle de l’entreprise.

 

Lire aussi >Jeremy Scott quitte Moschino

Photo à la Une :  ©Shutterstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

La réorganisation de l’entreprise italienne de mode Aeffe pèse sur les résultats du groupe. Massimo Ferretti, le président exécutif, soutient toutefois le bien-fondé des stratégies mises en place pour le groupe de mode et reste confiant dans sa croissance et son développement futurs.

 

Vendredi dernier, Aeffe Spa a annoncé des revenus en baisse de 7,7% à 162,9 millions d’euros au premier semestre 2023. Malgré cette baisse, Massimo Ferretti, le président exécutif du groupe, s’est dit « satisfait des résultats du canal de vente au détail, une conséquence directe de la transition vers un modèle de distribution directe pour la marque Moschino sur le marché chinois ».

 

Les ventes sur le marché italien, qui représentent 42 % du chiffre d’affaires, ont connu une diminution de 4,4 % par rapport à l’année précédente, atteignant ainsi 68,2 millions d’euros.

 

Au cours du premier semestre, l’EBITDA ajusté consolidé s’est établi à 10,4 millions d’euros, soit à peine la moitié des 20,9 millions d’euros du premier semestre 2022. L’EBIT ajusté consolidé est passé en négatif à 6 millions d’euros contre 7 millions d’euros en 2022.

 

La perte nette consolidée s’est ainsi élevée à 11,7 millions d’euros, comparée à un bénéfice de 2,9 millions d’euros en 2022. Actuellement, l’action d’Aeffe est en baisse de 1,7 % à 1,17 EUR.

 

Ferretti a déclaré vendredi, en commentant les résultats du premier semestre, que le repositionnement stratégique d’Aeffe permettra « à court terme d’être beaucoup plus compétitif sur le marché mondial ».

 

Réorganisation importante

 

En 2021, Aeffe a acquis la distribution de Moschino en Chine continentale, soulignant l’importance croissante de ce marché pour la marque. Cette acquisition portait sur une vingtaine de magasins, exploités pendant 10 ans par Scienward Fashion and Luxury (Shanghai). Outre Moschino, Aeffe possède également les marques Alberta Ferretti, Philosophy di Lorenzo Serafini et Pollini.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Shutterstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

La réorganisation de l’entreprise italienne de mode Aeffe pèse sur les résultats du groupe. Massimo Ferretti, le président exécutif, soutient toutefois le bien-fondé des stratégies mises en place pour le groupe de mode et reste confiant dans sa croissance et son développement futurs.

 

Vendredi dernier, Aeffe Spa a annoncé des revenus en baisse de 7,7% à 162,9 millions d’euros au premier semestre 2023. Malgré cette baisse, Massimo Ferretti, le président exécutif du groupe, s’est dit « satisfait des résultats du canal de vente au détail, une conséquence directe de la transition vers un modèle de distribution directe pour la marque Moschino sur le marché chinois ».

 

Les ventes sur le marché italien, qui représentent 42 % du chiffre d’affaires, ont connu une diminution de 4,4 % par rapport à l’année précédente, atteignant ainsi 68,2 millions d’euros.

 

Au cours du premier semestre, l’EBITDA ajusté consolidé s’est établi à 10,4 millions d’euros, soit à peine la moitié des 20,9 millions d’euros du premier semestre 2022. L’EBIT ajusté consolidé est passé en négatif à 6 millions d’euros contre 7 millions d’euros en 2022.

 

La perte nette consolidée s’est ainsi élevée à 11,7 millions d’euros, comparée à un bénéfice de 2,9 millions d’euros en 2022. Actuellement, l’action d’Aeffe est en baisse de 1,7 % à 1,17 EUR.

 

Ferretti a déclaré vendredi, en commentant les résultats du premier semestre, que le repositionnement stratégique d’Aeffe permettra « à court terme d’être beaucoup plus compétitif sur le marché mondial ».

 

Réorganisation importante

 

En 2021, Aeffe a acquis la distribution de Moschino en Chine continentale, soulignant l’importance croissante de ce marché pour la marque. Cette acquisition portait sur une vingtaine de magasins, exploités pendant 10 ans par Scienward Fashion and Luxury (Shanghai). Outre Moschino, Aeffe possède également les marques Alberta Ferretti, Philosophy di Lorenzo Serafini et Pollini.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Shutterstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus