[CHRONIQUE] La fin d’année 2023 a été contrastée pour les acteurs de luxe

2023 a été une année d’atterrissage pour le marché du luxe, mais avec des fortes disparités entre de grands acteurs au dernier trimestre 2023.

 

En France, la mode de luxe s’inscrit dans l’empreinte culturelle du pays. Avec des noms  mondialement connus tels que Louis Vuitton, Hermès ou encore Dior, ces entreprises influentes sont reconnues pour la qualité d’exception de leurs produits et leur savoir-faire. Secteur favori des Français mais aussi des Italiens, l’industrie du luxe est un des secteurs où l’Europe est leader.

 

Alors que les entreprises qui composent ce marché ont connu des années fastes entre 2020 et 2022, grâce à un faisceau de facteurs positifs, le marché s’est normalisé en 2023. Mais un écart s’est creusé entre certains grands acteurs.

 

Lorsque l’on compare l’évolution du chiffre d’affaires au 4e trimestre 2023, le classement n’a pas vraiment évolué par rapport au 3e trimestre 2023. Les sociétés dans leur ensemble conservent une évolution positive de leur chiffre d’affaires hormis trois acteurs, Kering (-4%), Burberry (-4%) et Salvatore Ferragamo (-5%), les deux derniers connaissant même une détérioration dans de leurs ventes d’un trimestre sur l’autre.

 

Burberry, Gucci et Ferragamo dans l’expectative

 

Pour Burberry, la situation aux Etats-Unis est particulièrement difficile et le groupe pâtit du ralentissement de la demande mondiale. Il tente de monter en gamme depuis l’arrivée du designer Daniel Lee, qui a lancé sa première collection en septembre dernier, mais les effets ne sont pas encore visibles.

 

Concernant Salvatore Ferragamo, le groupe italien tente de s’extirper de son image de marque vieillissante, en essayant de toucher un public plus jeune. Cela étant, les ventes sont en recul dans toutes les zones géographiques (hormis l’Europe) avec notamment des baisses à deux chiffres en Asie et aux Etats-Unis.

 

Kering a une nouvelle fois fait état d’un recul de ses ventes, mais plus faible que prévu avec une amélioration qui s’est fait sentir en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest.  Pour repasser dans le vert, le groupe table sur la nouvelle collection de Gucci qui sera lancée en magasin dans les prochaines semaines ainsi que sur l’expansion du marché de la beauté dont les investissements ont été conséquents ces trimestres précédents.

 

Cucinelli, Hermès et Hugo Boss au firmament

 



Pour continuer à lire cet article, créez un compte gratuit ou connectez-vous

Créez votre compte gratuitement

Je crée mon compte

Ne manquez plus rien de l’actualité économique du luxe.

Lire aussi > LES VALEURS BOURSIÈRES LIÉES AUX CHAUSSURES SONT-ELLES AUSSI LUCRATIVES QU’ESPÉRÉES ?

Photo à la Une : © Cucinelli

Picture of Antoine Fraysse-Soulier
Antoine Fraysse-Soulier
Antoine Fraysse-Soulier est responsable de l'analyse des marchés pour eToro depuis 4 ans. Diplômé d'un Master en Finance internationale à l'ESLSCA Business School Paris, il est doté d'une expérience de plus de 10 ans dans l’analyse des marchés et l’analyse technique, dont 3 en tant que gérant de portefeuille. Il est notamment chroniqueur sur BFM Business.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus