Bourse : la valorisation d’Hermès dépasse les 200 milliards d’euros

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe français Hermès a dépassé pour la première fois cette semaine les 200 milliards d’euros en valeur de marché sur le CAC 40. Avec une forte valorisation, le groupe semble davantage préparé aux risques de récession qui planent sur les économies occidentales. Même si l’évolution de son action reste à surveiller…

 

Hermès est peut-être le meilleur élève du secteur du luxe en ce moment. Le géant du luxe français a dépassé les 200 milliards d’euros en valeur de marché pour la première fois cette semaine sur le CAC 40. Son action s’est hissée jusqu’à près de 1,919 euros, contre moins de 958 euros en fin juin 2022, soit une multiplication par deux de son cours de Bourse sur la période !

 

Dans le secteur du luxe, elle est devancée par le leader mondial LVMH, qui règne en maître avec une valeur de 420 milliards d’euros. Cette semaine, la fortune de son actionnaire majoritaire, Bernard Arnault (devenu première fortune mondiale selon le classement Forbes), a ainsi dépassé les 200 milliards d’euros.

 

En 2023, Hermès International a ainsi progressé d’environ 30 % et vaut désormais plus que la valeur combinée d’une série d’entreprises françaises dans plusieurs secteurs, dont Airbus, Renault, Vivendi et Orange.

 

La reprise de l’économie chinoise est un facteur déterminant de cette valorisation, le secteur du luxe profitant depuis janvier d’une forte demande sur ce marché. De même, le groupe bénéficie d’un important pricing power, la capacité d’une entreprise à fixer ses tarifs, lui permettant d’augmenter les prix de vente ces derniers mois. Fin 2022, Hermès avait annoncé de fortes hausses de tarifs, de l’ordre de 8 à 10%, contre 2 à 4% les années précédentes, soulignait en janvier dernier la société de gestion Amplegest, interrogée par Capital.

 

Préparé aux risques

 

Alors que les investisseurs restent inquiets face aux conjonctures actuelles, Hermès semble parfaitement résister au contexte d’inflation. Et le groupe devrait relativement bien résister au risque de récession envisagé par les analystes.

 

« Bien qu’il soit peu probable qu’Hermès soit immunisé contre le risque de ralentissement des tendances au niveau mondial en raison d’un environnement macroéconomique de plus en plus complexe, nous nous attendons à ce que son modèle d’entreprise unique axé sur l’offre pilote cette surperformance continue », ont souligné les analystes d’UBS Group dans une note publiée le 4 avril.

 

Pendant ce temps, les analystes s’affairent à réviser à la hausse leurs objectifs de prix pour Hermès avant la publication de ses résultats du premier trimestre, le 14 avril.

 

Vers un ralentissement ?

 

Malgré une impressionnante valorisation et une action forte, Hermès peut toutefois sembler cher en Bourse. Par ailleurs, selon le groupe financier Oddo, le rythme de croissance du compartiment du luxe devrait a priori ralentir au second semestre.

 

À noter également que lors du pic en Bourse d’Hermès mercredi, la valeur de l’action était « surachetée » (ce qui signifie que son potentiel de hausse était épuisé et que les probabilités de retournement sont grandes, ndlr).

 

Hermès n’est pas la seule à avoir surfé sur le boom des actions de luxe puisque Burberry et Hugo Boss en ont également profité. Cette année, la hausse des actions de luxe a fait de Paris la première place boursière d’Europe, dépassant Londres.

 

Lire aussi >Hermès a cartonné en 2022

Photo à la Une : ©Hermès [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe français Hermès a dépassé pour la première fois cette semaine les 200 milliards d’euros en valeur de marché sur le CAC 40. Avec une forte valorisation, le groupe semble davantage préparé aux risques de récession qui planent sur les économies occidentales. Même si l’évolution de son action reste à surveiller…

 

Hermès est peut-être le meilleur élève du secteur du luxe en ce moment. Le géant du luxe français a dépassé les 200 milliards d’euros en valeur de marché pour la première fois cette semaine sur le CAC 40. Son action s’est hissée jusqu’à près de 1,919 euros, contre moins de 958 euros en fin juin 2022, soit une multiplication par deux de son cours de Bourse sur la période !

 

Dans le secteur du luxe, elle est devancée par le leader mondial LVMH, qui règne en maître avec une valeur de 420 milliards d’euros. Cette semaine, la fortune de son actionnaire majoritaire, Bernard Arnault (devenu première fortune mondiale selon le classement Forbes), a ainsi dépassé les 200 milliards d’euros.

 

En 2023, Hermès International a ainsi progressé d’environ 30 % et vaut désormais plus que la valeur combinée d’une série d’entreprises françaises dans plusieurs secteurs, dont Airbus, Renault, Vivendi et Orange.

 

La reprise de l’économie chinoise est un facteur déterminant de cette valorisation, le secteur du luxe profitant depuis janvier d’une forte demande sur ce marché. De même, le groupe bénéficie d’un important pricing power, la capacité d’une entreprise à fixer ses tarifs, lui permettant d’augmenter les prix de vente ces derniers mois. Fin 2022, Hermès avait annoncé de fortes hausses de tarifs, de l’ordre de 8 à 10%, contre 2 à 4% les années précédentes, soulignait en janvier dernier la société de gestion Amplegest, interrogée par Capital.

 

Préparé aux risques

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Hermès[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe français Hermès a dépassé pour la première fois cette semaine les 200 milliards d’euros en valeur de marché sur le CAC 40. Avec une forte valorisation, le groupe semble davantage préparé aux risques de récession qui planent sur les économies occidentales. Même si l’évolution de son action reste à surveiller…

 

Hermès est peut-être le meilleur élève du secteur du luxe en ce moment. Le géant du luxe français a dépassé les 200 milliards d’euros en valeur de marché pour la première fois cette semaine sur le CAC 40. Son action s’est hissée jusqu’à près de 1,919 euros, contre moins de 958 euros en fin juin 2022, soit une multiplication par deux de son cours de Bourse sur la période !

 

Dans le secteur du luxe, elle est devancée par le leader mondial LVMH, qui règne en maître avec une valeur de 420 milliards d’euros. Cette semaine, la fortune de son actionnaire majoritaire, Bernard Arnault (devenu première fortune mondiale selon le classement Forbes), a ainsi dépassé les 200 milliards d’euros.

 

En 2023, Hermès International a ainsi progressé d’environ 30 % et vaut désormais plus que la valeur combinée d’une série d’entreprises françaises dans plusieurs secteurs, dont Airbus, Renault, Vivendi et Orange.

 

La reprise de l’économie chinoise est un facteur déterminant de cette valorisation, le secteur du luxe profitant depuis janvier d’une forte demande sur ce marché. De même, le groupe bénéficie d’un important pricing power, la capacité d’une entreprise à fixer ses tarifs, lui permettant d’augmenter les prix de vente ces derniers mois. Fin 2022, Hermès avait annoncé de fortes hausses de tarifs, de l’ordre de 8 à 10%, contre 2 à 4% les années précédentes, soulignait en janvier dernier la société de gestion Amplegest, interrogée par Capital.

 

Préparé aux risques

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Hermès[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus