Watches and Wonders 2021: Hermès entend continuer sur la lancée positive

Si la Montre Hermès est une des rares marques horlogères ayant réussi à enregistrer des résultats positifs en 2020, avec une progression de ses recettes de 2%, le groupe de luxe espère bien poursuivre sur la même lancée positive cette année. Selon Guillaume de Seynes, le dirigeant, la dynamique de l’Asie devrait continuer à porter la filiale du groupe français éponyme.

 

Alors que les exportations horlogères helvétiques ont chuté de 22% en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus ayant entraîné la fermeture des boutiques et le quasi-arrêt du tourisme, La Montre Hermès, filiale suisse implantée à Brügg du groupe de luxe français, a enregistré une progression de ses recettes de 2%. La manufacture biennoise a en effet vendu quelque 50’000 pièces l’année dernière.

 

Arceau, L’heure de la Lune © Hermès

 

« Le succès enregistré en 2020 représente la consécration d’une stratégie mise en place pour le moyen terme » , a déclaré à AWP le président Guillaume de Seynes, en marge du salon horloger numérique Watches and Wonders, l’ex SIHH, qui se tient du 7 au 13 avril. « Nous sommes particulièrement satisfaits de 2020 et espérons poursuivre sur cet élan cette année » , a mis en exergue le Français.

 

« Ces dernières années, nous sommes montés en puissance au niveau des complications et des compétences » , a poursuivi le dirigeant, tout en relevant que l’une des montres ayant contribué au succès est « L’Arceau L’Heure de la lune » , qualifiée par les spécialistes de « montre à phase de lune la plus cool » .

 

Avec cette nouveauté, Hermès a en effet montré qu’il était capable de créer une nouvelle version d’une complication traditionnelle que sont les phases de la lune. Cette véritable innovation a permis aussi la hausse progressive du prix moyen qui s’est inscrit à environ 5 500 euros en 2020. « Avec le lancement de notre nouvelle collection Hermès HO8, nous espérons que les volumes augmenteront en 2021″ , a ajouté M. de Seynes. Dévoilée durant Watches & Wonders, cette toute dernière nouveauté impose en effet un style aussi sportif que sophistiqué, en cohérence avec l’univers du prêt-à-porter homme Hermès.

 

Le groupe Hermès, publiant ses chiffres dans une dizaine de jours, Guillaume de Seynes s’est refusé de commenter la marche des affaires au cours des trois premiers mois de 2021. Si jusqu’ici, la forte progression de l’Asie, notamment en Chine continentale, Corée du Sud et au Japon, avait permis de compenser en partie la faiblesse de l’Europe, affectée par l’absence de touristes et les fermetures de boutiques, l’Asie devrait continuer à jouer son rôle de locomotive cette année, le tourisme sur le Vieux Continent restant très limité. A noter cependant que la fidélité de la clientèle locale, entre autres en France, a aussi permis de limiter la casse, tout comme l’essor de la vente en ligne.

Voir aussi


 

« L’e-commerce a connu une croissance à trois chiffres en 2020 mais sa contribution demeure modeste » , a reconnu Guillaume de Seynes.

 

Lire aussi > KERING : MUTATION DE SON RÉSEAU LOGISTIQUE EN ITALIE

 

Photo à la Une : Hermès HO8 © Hermès

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut