Vous lisez en ce moment
Un sursaut de 0,58% pour la bourse de Paris

Un sursaut de 0,58% pour la bourse de Paris

cac 40

La bourse de Paris avance de 0,58%, selon les résultats à la mi-séance mercredi, poussée par des indices favorables sur l’activité privée de la zone Euro.

 

La bourse de Paris monte de 0,58%, selon les résultats à la mi-séance mercredi, poussée par des indicateurs sur l’activité privée de la zone Euro, restés en suspens dans l’attente des conclusions de la réunion de la Banque centrale américaine.

 

Cette progression pourrait bien se poursuivre après les premiers retours de la réunion de la Banque centrale américaine, qui a réaffirmé hier son engagement à maintenir un objectif de taux des fonds fédéraux quasi nul jusqu’à la fin de la reprise économique. Ce jeudi, l’indice poursuit lentement son ascension, avec 0,2% à 5.560 à la mi-journée.

 

Mercredi, l’indice CAC 40 grimpait de 32,27 points à 5.530,21 points à 13h20 heure française. L’indice progresse lentement, entamant sa quatrième séance de progression ce matin, tandis que le président de la République Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif au Covid-19. Peu de baisses significatives sur le CAC 40, avec la plus forte est pour la Société Générale sur un repli limité de 1% à la mi-séance ce jeudi.

 

La bourse reste dans le vert presque partout en Europe, tandis que Londres prend 0,97%, Francfort 1,54% et Madrid 0,36%. En Asie, la Bourse de Tokyo a fini en petite hausse, le Nikkei prenant 0,26% et le Topix 0,27%.

 

Le géant du luxe français Kering (-2,23% à 557 €), qui possède les maisons Balenciaga et Gucci, est ciblé depuis février 2019 par une enquête pour « blanchiment de fraude fiscale », a-t-on appris mercredi auprès du parquet national financier en corrélation avec une information de Mediapart. La firme précise toutefois qu’elle n’avait pas eu connaissance de cette information.

 

Voir aussi


Côté banques, la Commerzbank gagnait 1,23% à 5,36 euros, le Crédit Agricole perdait 0,33% à 10,64 euros, et la BNP Paribas reculait de 1,07% à 44,75 €. Mardi, la Banque centrale européenne a autorisé les banques à verser de nouveau des dividendes à condition qu’ils n’excèdent pas 15% de leurs bénéfices cumulés des années 2019 et 2020, tout en conseillant aux banques de rester prudentes en pleine crise sanitaire.

 

En Allemagne, le groupe Volkswagen prenait 4,47% à 157,04 €. Le marché a salué la paix trouvée au sein du premier groupe automobile européen, après que son conseil de surveillance a conclu lundi un compromis pour sortir du conflit interne avec le patron, Herbert Diess, auquel il a affirmé son soutien. Le groupe équipementier Continental AG (+4,68% à 118,50 €) a, quant à lui, présenté mercredi une mise à jour de sa stratégie, globalement basée sur une accélération des investissements dans le secteur du numérique.

 

Lire aussi > BOURSE DE PARIS : KERING À LA TRAÎNE DU LUXE

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut