Vous lisez en ce moment
Tiffany : LVMH pourrait revoir à la baisse son offre de rachat après ses résultats financiers

Tiffany : LVMH pourrait revoir à la baisse son offre de rachat après ses résultats financiers

Comme nous vous l’avions annoncé un peu plus tôt, la marque de joaillerie de luxe Tiffany & Co. a publié ses résultats du quatrième trimestre ce vendredi 20 mars, avant l’ouverture des marchés. Au titre de son quatrième trimestre fiscal, le spécialiste des bijoux de luxe a publié un bénéfice inférieur aux estimations des analystes. Résultat : LVMH pourrait bien tirer son épingle du jeu et racheter le joaillier pour un montant bien moins élevé que prévu.

 

16,2 milliards de dollars, c’est la coquette somme proposée en novembre 2019 par Bernard Arnault pour le rachat de Tiffany & Co. Une offre bien supérieure au cours de Bourse du joaillier, estimée à 135 dollars l’action, en tout cas à l’époque.

 

Depuis, la crise mondiale et sanitaire du coronavirus va faire perdre de l’argent à énormément de monde…et surement faire chuter les résultats annuels du joaillier américain.

 

En Bourse, Tiffany résiste difficilement. Si l’action Tiffany & Co a gagné environ 1% dans les échanges de préouverture ce vendredi à Wall Street, compte tenu de l’annonce de la possibilité d’un rachat par LVMH, le titre a toutefois reculé de 6,1% au cours du mois écoulé.

 

La société a en effet indiqué ce vendredi que son bénéfice net pour le trimestre achevé au 31 janvier avait reculé à 201,2 millions de dollars, soit 1,66 dollar par action, contre 204,5 millions de dollars, soit 1,67 dollar par action, un an plus tôt.

 

Cette chute de l’action de Tiffany pourrait être une véritable bonne affaire pour LVMH qui rachèterait ainsi le groupe 13% moins cher que prévu.

 

Car LVMH pourrait en effet, ce qu’il fait sans doute déjà, acquérir des titres Tiffany directement sur le marché afin de lisser son prix d’achat à la baisse.

 

De quoi économiser plus d’un milliard de dollars. Et qui ne voudrait pas économiser plus d’un milliard de dollars ?

 

Cela signifierait toutefois faire de l’argent sur le dos des actionnaires, mais la loi du marché est la loi du marché, on n’y peut rien.

 

Voir aussi


Selon Bloomberg, qui a révélé ce changement majeur de stratégie de Bernard Arnault et LVMH, rien n’est encore décidé. Il faudra attendre la publication des résultats annuels du joaillier américain, prévue pour lundi 23 mars 2020, et, surtout, le feu vert du conseil d’administration.

 

Sans compter qu’il pourrait y avoir des freins légaux à l’opération.

 

Affaire à suivre…

 

Lire aussi > Claudia Marcocci nommée directrice générale de la marque parfums Christian Dior

 

 

Photo à la une : © Tiffany

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut