Vous lisez en ce moment
Quel avenir pour le luxe français après la crise ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel avenir pour le luxe français après la crise ?

Voir la galerie

Selon le cabinet américain Bain & Co, il était déjà prévu que le marché mondial du luxe se contracte de 20 à 35% en 2020. Mais la persistance du risque sanitaire dans de nombreux endroits du monde et la poursuite du ralentissement du tourisme international posent la question du devenir du secteur. En France, le luxe n’échappe pas aux profondes mutations induites par la crise bien sûr, mais aussi par l’accélération numérique, les bouleversements des modes de consommation et les revendications d’un luxe durable et éthique. Alors, quelles perspectives pour les valeurs françaises du luxe ? Réflexions sur les nouvelles facettes du luxe de demain.

 

 

Un luxe de plus en plus dépendant de la Chine

 

La Chine devrait continuer de jouer un rôle clé dans la croissance du secteur du luxe à l’ère post-Covid-19. « D’ici 2025, la moitié des achats de luxe devrait être effectuée par des clients chinois, et 28% du chiffre d’affaires mondial des groupes de luxe sera réalisé en Chine, contre 11% aujourd’hui« . indique John Plassard spécialiste en investissement chez Mirabaud.

 

Une croissance notamment portée par la classe moyenne, essentiellement en Asie. « Les touristes représentent 40% de l’activité du luxe, 60% des achats des consommateurs chinois sont réalisés pendant leurs voyages hors de Chine ». affirme Frédéric Ponchon, gérant chez Sycomore AM.

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Chanel

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut