Prada enregistre des résultats solides pour le premier semestre

La reprise économique dans le secteur du luxe est bien présente, comme le prouve une nouvelle fois la Maison Prada. Prada a en effet vu ses ventes augmenter de 66% à taux de change constants au premier semestre, dépassant les attentes du marché.

 

Le groupe Prada a déclaré jeudi, que son chiffre d’affaires a atteint 1,5 milliards d’euros, tandis que les analystes tablaient plutôt sur 1,43 milliards d’euros, selon un consensus de Refinitiv.

 

Cependant ces derniers résultats pour l’année 2021 restent encore un peu en-dessous des résultats pré-pandémique de l’année 2019. Rappelons que pendant l’année 2020, les entreprises ont été touchées de pleins fouets par la pandémie de Covid-19 et ses restrictions.

 

Un rebond tiré par la chine et le e-commerce

 

Ces résultats financiers ont été portés par la Chine quand le pays a assoupli les restrictions sanitaires liées à la pandémie mondiale de Covid-19. L’Asie et les États-Unis ont aussi contribué en dépassant les niveaux d’avant la pandémie, tandis qu’en Europe les chiffres sont encore inférieurs de 29% par rapport à 2019.

 

« Une fois que les magasins ont rouvert, (les ventes) ont partiellement repris », a déclaré la Maison Prada, ajoutant que la forte demande des clients locaux a partiellement compensé le manque de touristes dans la région.

 

Autre effet, le commerce électronique a bondit de 100 % par rapport à l’année précédente et les ventes en ligne représentent aujourd’hui 7 % du chiffre d’affaires du commerce de détail.

 

Grâce à une politique de vente à plein prix et à un contrôle strict des coûts, le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) est devenu positif à 166 millions d’euros, contre une perte de 196 millions d’euros l’an dernier, toujours liée à la crise sanitaire mondiale.

 

Patrizio Bertelli, directeur général du groupe Prada déclarait que « La dynamique des ventes restera forte au second semestre » en ajoutant que « Le groupe organisera une journée des marchés financiers à l’automne. »

 

Lire aussi >  LE MARCHÉ MONDIAL DES MONTRES DE LUXE DEVRAIT ATTEINDRE 51,31 MILLIARDS DE DOLLARS D’ICI 2027

 

Photo à la Une : © Reuters

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus