Vous lisez en ce moment
Paris 3020 : Daniel Arsham expose à la galerie Perrotin

Paris 3020 : Daniel Arsham expose à la galerie Perrotin

Au coeur du 3ème arrondissement de Paris, Daniel Arsham présente sa toute nouvelle série de sculptures composées de bustes, de bas-reliefs et de statues emblématiques de l’Antiquité gréco-romaine.

 

Daniel Arsham est un artiste pluridisciplinaire américain combinant l’art, l’architecture et la performance à travers ses oeuvres. Connu du grand public grâce à sa collaboration avec Kim Jones lors du défilé Dior Homme en Juin dernier, ses oeuvres les plus récentes sont exposées à la Galerie Perrotin depuis le 11 Janvier et jusqu’au 21 Mars 2020.

 

Le sculpteur a eu l’honneur de collaborer avec l’atelier de moulage de la Réunion des Musées Nationaux pour lequel il a eu un accès privilégié. Il a ainsi eu accès aux moulages de certaines œuvres les plus symboliques des collections du musée du Louvre à Paris, du musée de l’Acropole à Athènes, et de la basilique San Pietro in Vincoli de Rome sur lesquels il s’inspire pour sa nouvelle série.

 

Intéressé par la manière dont les objets traversent le temps, Arsham a sélectionné des œuvres à tel point déterminantes qu’elles ont transcendées leur statut de simple objet d’art pour s’intégrer dans notre mémoire et notre identité collective.

 

Ainsi, l’exposition Paris 3020 emprunte les stratégies scénographiques du musée traditionnel, mettant les œuvres en valeur tout en passant par des éclairages tamisés et des espaces d’exposition en enfilade. Au sol, des socles néons aux formes topographiques annoncent la couleur : welcome to the future. Ici, c’est tout blanc, tout épuré. Pas de chichis, d’extravagance ou de “surfait” mais un travail extrêmement précis sur le corps grâce à des jeux subtilement nuancés de matières et de couleurs garantissant un effet très chic.

 

Voir aussi


Coup de coeur de l’exposition, la première salle présente deux œuvres emblématiques de l’Antiquité classique représentant des femmes. Il s’agit de la déesse Aphrodite et de Lucille, la fille de l’empereur romain Marc Aurèle.

 

À côté des œuvres sculpturales, l’américain présente une série de dessins qui illustrent son processus de travail. Ainsi mise en scène, cette exposition questionne notre rapport au temps : elle évoque le passé, parle du présent et interroge le futur.

Informations pratiques

Du 11 Janvier au 21 Mars 2020

Galerie Perrotin, 76 rue de Turenne, 75003 PARIS

Plus d’informations sur Perrotin.com/fr

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut