Vous lisez en ce moment
Pandora abandonne sa production de diamants naturels : réactions des leaders de l’industrie

Pandora abandonne sa production de diamants naturels : réactions des leaders de l’industrie

Diamants

Mardi 4 mai, le géant de la bijouterie Pandora annonçait arrêter l’extraction de diamants naturels provenant des mines pour ses bijoux. Dans le futur, Pandora souhaite désormais produire synthétiquement en laboratoire tous ses bijoux. Une décision suscitant de nombreuses réactions de la part de l’industrie du bijou.

 

La décision de Pandora de cesser l’extraction de diamants naturels et de passer à la production de laboratoire a été prise dans l’objectif de réduire les coûts environnementaux et de s’opposer à l’exploitation de la main d’œuvre dans les mines de diamants. Cependant, les principales organisations du secteur de la bijouterie dénoncent les fausses informations ayant été dites lors de leur annonce et demandent une déclaration publique rétractant leur récit.

 

En effet, les leaders de l’industrie reconnaissent la décision de Pandora de vendre des diamants produits en laboratoire comme une expansion positive du secteur de la bijouterie mais dénonce la manière dont elle a été justifiée. Les explications apportées par Pandora pourraient selon eux avoir plusieurs répercussions sur Pandora elle-même mais également sur l’industrie. Elles pourraient diminuer la confiance des consommateurs mais également créer une confusion préjudiciable au milieu dans son ensemble.

 

Le discours, trompeur selon les experts du bijou, laisse entendre que l’industrie du diamant naturel est moins éthique, ce qui serait à l’origine du passage de Pandora aux diamants produits en laboratoire. Il pourrait alors avoir des conséquences involontaires mais importantes sur les communautés des pays en développement. Ces communautés ayant plus que jamais besoin du soutien de l’industrie, compte tenu des difficultés engendrées par la pandémie de COVID-19, les leaders du secteur ont demandé à Pandora de soutenir les communautés en corrigeant les faits via une déclaration publique.

 

Les principales organisations du secteur de la bijouterie comme le Responsible Jewellery Council (RJC), le World Diamond Council (WDC), la Confédération mondiale de la bijouterie ou bien encore le Natural Diamond Council (NDC) s’efforcent de soutenir l’intégrité de l’industrie du diamant naturel, en offrant une transparence et un aperçu de l’éthique aux consommateurs et en s’engageant à respecter les droits de l’homme, du travail et de minimiser l’impact environnemental des pratiques minières à l’origine de l’extraction des diamants naturels. Ils demandent alors tout naturellement une rectification de la déclaration de la part de Pandora. Affaire à suivre.

Voir aussi


 

Lire aussi > L’INDUSTRIE FRANCAISE DE BIJOUX FRAGILISÉE MALGRÉ UNE FORTE DEMANDE

 

Photo à la Une : © Creative Commons

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut