Morin Oluwole (Directrice Luxe Monde chez Facebook): « Le concept d’entreprise « citoyenne » peut représenter un facteur déterminant pour l’achat »

San Francisco, d’abord. New York, ensuite. Et désormais, Paris. Entrée au sein du réseau social en 2006, Morin Oluwole a fait ses armes auprès du vice-président global marketing solutions chez Facebook. Elle est aujourd’hui à la tête de la Division Luxe de Facebook et d’Instagram. Tandis que la crise sanitaire sévit depuis plusieurs mois, cette spécialiste du digital continue d’accompagner les grandes maisons de luxe dans leur développement numérique, notamment au travers d’outils mis à disposition par les plateformes du groupe. C’est le cas par exemple avec Facebook Shops, une plateforme e-commerce gratuite pour les entreprises lancée en mai 2020. Cet outil laisse ainsi les professionnels choisir les produits qu’ils souhaitent mettre en avant, personnaliser leur boutique selon leur image, pour ensuite vendre au plus grand nombre.

 

Le lancement récent de la fonctionnalité Facebook Shops est-il en lien direct avec la crise sanitaire qui sévit actuellement?

 

Il est vrai que le sujet du commerce en ligne est un sujet clé pour Facebook depuis un moment, mais pour ce produit qu’est Facebook Shops, nous avons tout mis en œuvre pour le sortir le plus rapidement possible, en mai 2020, afin de venir en aide à l’ensemble des entreprises qui sont durement touchées par la crise du Covid-19, et leur offrir une solution digitale. En effet, Facebook Shops donne la possibilité à toutes les marques de créer leur propre boutique, que ce soit sur Facebook ou sur Instagram.

 

Les marques peuvent ainsi créer leurs propres boutiques avec leurs lignes de produits. Ainsi avec la mise en place par les entreprises de ladite technologie et de Check-Out, les consommateurs peuvent, depuis 2019, finaliser leurs achats sur Instagram aux Etats-Unis.

 

Quelles sont les différentes fonctionnalités de cette application et en quoi est-elle novatrice?

 

Il faut savoir qu’Instagram compte plus d’1 milliard de personnes tandis que Facebook compte plus de 2,7M d’utilisateurs actifs mensuellement. Et ces utilisateurs qui passent du temps sur ces deux réseaux sociaux, veulent interagir avec les marques de luxe. L’objectif pour nous est donc de faire en sorte que les marques et les entreprises puissent performer sur ces plateformes du point de vue de leur e-commerce, et plus généralement de leur business.

 

C’est pourquoi les nouvelles fonctionnalités proposées par Facebook Shops nous semblent primordiales. Quelque soit leur taille ou leur secteur d’activité, les entreprises peuvent désormais s’exprimer pleinement sur les plateformes Facebook grâce à nos outils de personnalisation, mais également proposer une expérience utilisateur plus fluide. Et cela passera notamment par la réduction maximale du nombre de clics pour faciliter l’acte d’achat.

 

Pour vous, quel rôle peut avoir Facebook pour faciliter ce parcours client finalement ?

 

La proposition de valeur de Facebook est justement de pouvoir répondre aux besoins des marques et des entreprises à chaque étape du parcours client. Et nous faisons cela de différentes manières, bien évidemment en fonction des objectifs de la marque ou de l’entreprise. L’une des forces de Facebook, Messenger et Whatsapp et Instagram, c’est justement la personnalisation.

 

Nous avons en effet la capacité de proposer soit du visuel, soit des produits, soit des contenus qui sont pertinents pour l’Internaute en fonction de ses intérêts et surtout de son comportement. Cela explique aussi nos performances réussies pour parvenir à inciter les consommateurs à acheter directement depuis nos plateformes.

 

Ensuite, nos atouts reposent aussi sur la diversité des outils de visual merchandising à disposition des entreprises, qui permettent notamment aux marques de luxe de créer des contenus de marque adaptés, mais aussi de mettre en valeur des produits de la manière la plus créative qui soit.

 

Évidemment, Facebook Shops proposera propose aux e-commerçants de mettre en avant leurs produits à travers de la publicité par exemple. Et c’est quelque chose que nous avons la volonté d’étendre à Messenger et WhatsApp également un jour. C’est d’autant plus important que nous mettons aussi à disposition des entreprises les outils qui permettent de mesurer l’impact des leurs activités, campagnes et opérations marketing, ce qui leur offre la possibilité de développer leur business.

Voir aussi


 

Cette transformation digitale qui s’est accélérée depuis le début de la crise sanitaire, comment vous la définiriez ?

 

Cette crise a en effet accéléré certains comportements, notamment au niveau de la relation entre les consommateurs et les marques. Il faut savoir que deux tiers des consommateurs indiquent aujourd’hui qu’ils prennent leur décision d’acheter un produit en fonction des actions de la marque ou des engagements qu’elle a pu prendre pendant et même après cette crise. A savoir par exemple la fabrication de gels hydroalcooliques, de chemises pour les soignants, ou de masques, etc.

 

Cela signifie que le concept d’entreprise « citoyenne » peut représenter un facteur déterminant pour l’achat. Ensuite, les marques ont massivement investi dans le domaine du e-commerce pour augmenter la fluidité de l’expérience client. C’est pourquoi toutes nos fonctionnalités sont crées pour l’expérience mobile. Car c’est là où les gens passent la majorité de leur temps.

 

Autre levier essentiel de l’accélération digitale : l’expérience en magasin. Car les entreprises souhaitent en effet transformer cette expérience en magasin qui ne saura plus être la même à cause des nouvelles mesures d’hygiènes, mais aussi justement du fait de la transformation digitale.

 

 

Lire aussi > « SHOPS » : LA NOUVELLE FONCTIONNALITÉ DE FACEBOOK POUR FACILITER LE E-COMMERCE ET RÉGNER EN MAÎTRE

Photo à la Une : Morin Oluwole © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut