Vous lisez en ce moment
Montres et bijoux : l’industrie française fragilisée malgré une demande résistante

Montres et bijoux : l’industrie française fragilisée malgré une demande résistante

Voir la galerie

Francéclat, le Comité professionnel de développement économique au service des secteurs de l’horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie, de l’orfèvrerie et des arts de la table, vient de publier son rapport annuel. Conclusion ? Des chiffres inévitablement bas pour le secteur de l’horlogerie et de la joaillerie français, mais surement pas à cause du manque de clientèle.

 

L’Observatoire de Francéclat a analysé les chiffres 2020 de l’industrie horlogerie et joaillerie et a qualifié celle-ci de “filière sous le choc mais résiliente”.

 

Voir aussi


“Le bilan est fatalement plus sombre en ce qui concerne 2020. Mais il n’est pas totalement noir, avec une agilité indéniable d’une partie de l’industrie, tirée à l’exportation par le dynamisme du marché chinois principalement, et avec le dynamisme des ventes sur le marché français à chaque sortie de confinement, malgré l’absence des touristes internationaux.” , souligne le comité.

 

Les ventes de montres et bijoux ont baissé de 14% en 2020 avec un chiffre d’affaire de 4,8 milliards d’euros.

 

L’année précédant la pandémie, le secteur avait pourtant connu des années glorieuses avec notamment une progression de 21% des ventes en 2019. En 2020, une baisse de 5 % a frappé la production française d’horlogerie-bijouterie-joaillerie avec 2,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires. 

 

Plus précisément, les ventes ont reculé de 22 % à 271 millions d’euros pour l’horlogerie.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une: © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut