Vous lisez en ce moment
Marché du luxe : Pourquoi Singapour n’est pas tout à fait prête à détrôner Hong Kong

Marché du luxe : Pourquoi Singapour n’est pas tout à fait prête à détrôner Hong Kong

Voir la galerie

Entre les protestations anti-gouvernementales et la crise du COVID-19, le marché du luxe à Hong Kong est à la peine. La Région Administrative Spéciale chinoise, que l’on surnomme La Perle de l’Orient, serait-elle en train de succomber ? Ou pire encore, serait-elle sur le point d’être remplacée par sa voisine et concurrente Singapour, la nouvelle « Suisse de l’Asie » ? La qualité de vie, l’attractivité et la compétitivité économique de l’île constituent autant d’éléments qui laissent à penser que la cité-État est la future plaque tournante du luxe dans la région, détrônant la puissance régnante hongkongaise. Alors, simples rivalités économiques ou reconfiguration du secteur du luxe en Asie ?

 

 

Déclin de Hong Kong, Singapour la nouvelle Mecque du luxe ?

 

Les manifestations pro-démocratiques et la crise du coronavirus ont plongé l’industrie du luxe hongkongaise dans un marasme sans précédent.

 

Le commerce de détail a en effet été particulièrement touché : les ventes ont chuté de 42 % en mars par rapport à l’année précédente. Aussi, le South China Morning Post a souligné que les dépenses de consommation y ont enregistré une baisse record, tombant à 2,9 milliards de dollars (22,7 milliards de HKD).

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : Marina Bay Sands, Singapore © Wikipédia

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut