Vous lisez en ce moment
Luxe : Les exportations horlogères suisses continuent de reculer en septembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Luxe : Les exportations horlogères suisses continuent de reculer en septembre

La branche de l’industrie horlogère suisse subit une chute historique de ses chiffres depuis le début de l’année. Tandis que l’exportation de ses montres prestigieuses s’élèvent pourtant à 1,6 milliards de francs suisse au mois de septembre, c’est en fait un recul de 12% qui se creuse en comparaison avec le mois de septembre 2019, selon les chiffres publiés par l’Administration fédérale des douanes.

 

Alors que le repli des exportations ne cesse de grimper, la situation ne s’arrangeait toujours pas depuis le mois de janvier.

 

En effet, entre janvier et septembre, c’est un vrai choc pour l’industrie horlogère suisse qui s’inscrit dans une baisse globale de 28,3% s’élevant à 11,4 milliards de francs suisse. Au mois d’août, la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH) a indiqué un recul de près de 12% des exportations sur un an à 1,3 milliards de francs suisse, soit 1,2 milliards d’euros.

 

Selon les indications faites ce jeudi par la FH, ce sont les montres d’entrée de gamme (à moins de 200 euros) qui ont été le plus touchées durant cette chute. Et pour cause, la baisse croissante des touristes dans le monde et les mesures sanitaires mondiales appliquées à toutes les usines de productions et autres prestataires de ce commerce.

 

Au total, les exportations horlogères s’inscrivent dans une baisse totale de 30,5% depuis le mois de janvier 2020 par rapport à 2019 à la même période.

 

Les différentes pièces exportés montrent des chiffres plus ou moins différents. En effet, les garde-temps valant environ 500 francs suisse à l’exportation montrent un recul de 23,9% en valeur, soit une baisse sur le nombre de pièces exportés de 30,5%. De même pour les pièces supérieures à 3000 francs suisse qui chutent de 13,5% comparé à septembre 2019.

 

Néanmoins, une branche parvient tout de même à s’en sortir et ce sont les montres de la tranche 500-3000 francs suisse, avec la première croissance depuis le début de la pandémie s’élevant à 2,7% des exportations.

 

L’industrie horlogère reprend espoir malgré son début d’année difficile et remarque une évolution positive sur ses exportations. En avril, la branche enregistre une baisse record de 81,3%, puis de 67,9% en mai, 35,1% en juin et finalement 17% en juillet : « L’évolution des exportations horlogères suisses reste négative, mais le choc initial se résorbe progressivement » a indiqué la fédération horlogère dans un de ses communiqués.

 

Un des pays dans le monde se démarque plus que les autres : la Chine. Alors que le reste du monde est en repli sur le commerce international, les exportations horlogères en Chine sont en forte reprise et croient de 44,9%.

 

Voir aussi

LVMH travel retail

Le marché chinois se montre solide face à la pandémie et redouble d’effort pour ne pas faire chuter la tendance et maintenir l’équilibre avec ses pays voisins en faiblesse. Par conséquent, tous les produits de luxe s’y voient rapatrier depuis le mois de janvier 2020, à défaut de ne pas être exportés vers les pays importateurs. Selon la FH, les exportations vers la Chine ont progressé miraculeusement de 78,7%, soit 18,1% des exportations horlogères suisses totales.

 

C’est donc une régression que l’on constate dans les autres pays du monde en chute libre, comme aux Etats-Unis avec une baisse de 13,8%, au Japon (-26,8%), à Singapour (-24,7%), à Hong Kong (-15,8%) ou encore en Corée du Sud qui s’inscrit dans une baisse record de 52,3%. En Europe, en raison des nouvelles vagues de confinement et du renforcement des restrictions sanitaires, on constate un repli des exportations de 19,2%.

 

Dernièrement à la Bourse suisse, les chiffres montraient une progression des titres Richemont et Swatch, peinant un peu plus que son concurrent à remonter la pente, respectivement en hausse de 1,7% à 63,68 francs suisse et 0,2% à 211,20 francs suisses.

 

Lire aussi > SUISSE : RICHEMONT ET SWATCH EN REPLI APRÈS LES EXPORTATIONS HORLOGÈRES

 

Photo à la Une : © Baume

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut