Le marché mondial du luxe devrait se contracter de 20% à 35% en 2020, selon Bain

La crise du Covid-19 est sans précédent pour l’industrie du luxe. Selon Bain et Altagamma, après une baisse estimée à 25 % au premier trimestre 2020, le ralentissement devrait s’accélérer au deuxième trimestre et pourrait conduire à une contraction estimée entre 20 et 35 % pour l’année entière.

 

La Chine a commencé à montrer la voie de la reprise et les consommateurs chinois sont prêts à consolider leur statut de moteur essentiel de l’industrie, représentant près de 50 % du marché d’ici 2025.

 

Les achats de luxe effectués en ligne ont augmenté tout au long de la crise et le canal en ligne pourrait représenter jusqu’à 30 % du marché d’ici 2025.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Bain

Tags

The editorial team
The editorial team
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Accédez à l’actualité du luxe en illimité.

Offre découverte 1€ pour 1 mois !

Newletter Luxus Plus