Vous lisez en ce moment
Luxe : Jusqu’à 25% de chiffre d’affaires en moins si la crise du coronavirus dure

Luxe : Jusqu’à 25% de chiffre d’affaires en moins si la crise du coronavirus dure

Voir la galerie

Plusieurs domaines de l’économie sont impactés par les conséquences du coronavirus. Les plus touchés sont notamment les secteurs du tourisme et du luxe, avec €40 milliards de pertes estimées de ventes par des dirigeants de l’industrie, suite à l’épidémie. Le luxe enregistrera dès lors sa performance la plus basse depuis 2015.

 

Sur le plan économique, le coronavirus a causé beaucoup de pertes en un temps record. Comme beaucoup d’autres secteurs, celui des produits de luxe, qui représente 320 milliards de dollars dans le monde, est assailli par l’incertitude quant à la durée des effets du coronavirus.

 

Mi-février, le PDG du groupe Kering (Gucci, Saint-Laurent…), François-Henri Pinault, constatait déjà un recul de 15% de ses ventes au premier trimestre. Il faut aussi savoir que les Chinois représentent 2,5% de la fréquentation du pays. Et ils dépensent près de 4 milliards d’euros dans le luxe.

 

Voir aussi


Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant-première, newsletters exclusives…

Déjà un compte? Connectez-vous.

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut