Vous lisez en ce moment
Louis Vuitton s’implante dans les aéroports asiatiques

Louis Vuitton s’implante dans les aéroports asiatiques

Moodie Davitt Report, un institut fournissant des renseignements commerciaux à l’industrie du commerce de détail hors taxes, a publié le mercredi 2 juin 2021 un rapport concernant Louis Vuitton et sa volonté de changement de dynamique.

 

Ce dernier a notamment annoncé que la célèbre maison de haute-couture française se retirait des centres-villes de plusieurs pays asiatiques. En effet, la Chine, Hong Kong et la Corée du Sud sont les principaux pays concernés par cette décision. Cependant, si Louis Vuitton retire ses magasins des centres-villes, cela fait suite à un revirement de la marque, voulant dorénavant concentrer son activité uniquement dans les aéroports. Pleinement engagée dans le travel retail, signifiant « commerce de détail exercé dans les lieux de transport », cette dernière continuera cette activité, mais en la rassemblant dans les espaces aéroportuaires asiatiques.

 

« Nous examinons constamment notre réseau de vente au détail et sommes en discussion avec tous les opérateurs de vente au détail de voyage sur la meilleure façon d’optimiser la reprise du marché de la vente au détail de voyage » , a déclaré un porte-parole de Louis Vuitton au rapport Moodie Davitt.

 

Par cette décision sont concernés les magasins détaxés du centre-ville d’Hong Kong ainsi que quatre boutiques Duty free du centre-ville de Séoul, deux autres situées à Jeju et une à Busan, deux villes coréennes.

 

Les futurs magasins Louis Vuitton dans les aéroports asiatiques

 

Louis Vuitton prévoit d’ouvrir six magasins aéroportuaires en Chine d’ici fin 2022, en plus de celui ouvert dans la zone domestique de l’aéroport international de Pékin Daxing en 2019. À Hong Kong, la marque prévoit également d’ouvrir un magasin duplex dans son aéroport international. Enfin, si la maison possède déjà un magasin au sein de l’aéroport international d’Incheon en Corée du Sud, cette dernière espère en ouvrir un deuxième à Incheon T2 d’ici 2023.

 

Voir aussi

Ce renforcement de l’implantation de la marque dans les aéroports asiatiques est donc assez réfléchi et justifié. En effet, le marché asiatique et notamment chinois, est l’un des plus fervents envers le secteur du luxe. Ayant dépassé la demande américaine en 2020, la Chine devrait représenter plus de 60% de la dépense mondiale dans le luxe. La vente au détail dans les aéroports nationaux chinois en forte croissance, ces derniers jouent notamment un rôle clé de vitrine pour les marques de luxe, Louis Vuitton en tête ed-danmark.com.

 

Lire aussi > CHANEL ET DIOR : LES DEUX MARQUES PRÉFÉRÉES DES ACHETEURS CHINOIS

 

Photo à la Une : © Louis Vuitton

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
1
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut