Vous lisez en ce moment
Les ventes de Burberry chutent de 80% tandis que le coronavirus freine les achats de luxe

Les ventes de Burberry chutent de 80% tandis que le coronavirus freine les achats de luxe

Le britannique Burberry (BRBY.L) a déclaré que les ventes au cours des dernières semaines de mars chuteraient jusqu’à 80%, l’impact du coronavirus déjà observé en Chine s’étendant à l’Europe et aux États-Unis, entraînant la fermeture des magasins et le tarissement des achats de luxe.

 

Reuters (Traduction par Luxus+)

 

La marque britannique a déclaré que les ventes à périmètre constant au cours des dernières semaines de son exercice jusqu’au 28 mars seraient en baisse de 70% à 80%, et que, par conséquent, les ventes au quatrième trimestre seraient en baisse de 30%.

 

Burberry, comme d’autres marques de mode haut de gamme, a vu l’impact précoce de la crise liée au coronavirus en février lorsque les ventes chinoises, qui représentent environ 40% de son total, ont fortement chuté.

 

Le commerce dans d’autres grands centres de luxe en Europe et aux États-Unis s’est effondré lorsque le virus est devenu une épidémie mondiale.

 

«Plus de 60% de nos magasins en EMEIA (Europe, Moyen-Orient, Inde et Afrique) et environ 85% de nos magasins en Amérique sont actuellement fermés, ceux qui sont toujours ouverts avec des heures d’ouverture réduites et une fréquentation très faible», a déclaré l’entreprise.

 

Les grandes villes européennes, dont Paris, Milan et Madrid, sont bloquées et le tourisme international est au point mort alors que les pays tentent de ralentir la propagation du virus.

 

La maison de couture allemande Hugo Boss (BOSSn.DE) a annulé mercredi les perspectives qu’elle avait données pour les résultats de 2020 il y a moins de deux semaines. Comme Burberry, l’entreprise a déclaré que bon nombre de ses magasins de détail et de ses concessions en Europe et en Amérique du Nord étaient fermés et que l’impact était impossible à quantifier à ce stade.

 

Burberry, célèbre pour ses trenchs et ses foulards à carreaux, a baissé ses prévisions de revenus et de bénéfices pour l’année fin mars en février lorsqu’il a mis à jour l’impact des coronavirus en Asie. Avant cela, il prévoyait une augmentation à un chiffre des chiffres d’affaires et une marge globalement stable.

 

Ses actions se sont échangées de 1,5% à 1 126 pence, après avoir baissé de 19% au cours des cinq derniers jours, et perdu 44% de leur valeur au cours du dernier mois, par rapport à l’indice britannique de bluechip qui est en baisse de 31% sur la période.

 

Burberry a déclaré jeudi que le commerce en Chine avait commencé à s’améliorer ces dernières semaines alors que les magasins avaient commencé à rouvrir.

 

Le PDG Marco Gobbetti a repositionné Burberry sur le haut de gamme avec des gammes de produits actualisées par le designer Riccardo Tisci, qui avaient reçu une forte réponse précoce des clients.

 

Il a dit qu’il restait confiant dans la force de la marque et sa stratégie, et qu’elle protégeait les initiatives de croissance clés en vue d’une reprise de la demande du luxe.

Voir aussi


 

La société a déclaré qu’elle disposait de 600 millions de livres de liquidités et d’une facilité de crédit renouvelable de 300 millions de livres, et s’efforçait de réduire les coûts pour aider à maintenir une solide situation financière.

 

L’action comprendra la renégociation des loyers, la restriction des voyages et la réduction des dépenses discrétionnaires, a-t-il déclaré.

 

Reportage par Sarah Young and Paul Sandle; Edité par Kate Holton et Frances Kerry

 

 

Lire aussi > PERNOD RICARD S’ATTEND À UNE BAISSE DE 20% DE SON RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 2019-2020

 

 

Photo à la Une: © Burberry

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut