Vous lisez en ce moment
Le plan de relance économique français accélère avec l’ajout de fonds dans l’industrie

Le plan de relance économique français accélère avec l’ajout de fonds dans l’industrie

Lors d’un point d’étape récent sur la concrétisation du plan de relance, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances a dévoilé l’ajout d’un milliard d’euros supplémentaires au soutien du secteur industriel afin d’accélérer le déploiement du plan de relance économique français. 

 

Le plan de relance économique français, né en septembre, avait pour but de faire émerger le pays de la crise et stimuler la reprise en injectant 100 milliard d’euros dans la deuxième économie de la zone euro. 26 milliards d’euros ont déjà été déployés depuis l’été 2020, et le ministre de l’économie a assuré que son objectif est de continuer « quelles que soient la situation sanitaire et son évolution ».

 

Le Maire a déclaré qu’il n’était pas nécessaire d’augmenter le montant global des fonds de relance car l’argent supplémentaire destiné au secteur industriel serait redirigé à partir d’autres programmes du plan de relance dont la mise en œuvre est plus lente.

 

Cette fois, le gouvernement a décidé de se focaliser sur le secteur industriel, qui a du mal à s’élever dans la compétition et qui est considérablement dépendant de l’aéronautique, de l’agroalimentaire, des produits pharmaceutiques et des marques de luxe.

 

Pour cela, 600 millions d’euros de crédits d’impôt seront dédiées aux investissements dans les technologies numériques des entreprises l’industrielles. Celles ci bénéficieront également de 150 millions d’euros supplémentaires de subventions pour des agrandissements de leurs usines actuelles et 250 millions d’euros de plus de subventions pour celles qui souhaitent délocaliser leurs usines à l’étranger en France.

 

Le ministre de l’Economie a par ailleurs confié que les fonds du programme de relance ont été déployés plus rapidement que prévu avec 11 milliards d’euros dépensés l’an dernier et 16 milliards d’euros supplémentaires déjà investis cette année, en plus de 10 milliards d’euros de réductions d’impôts sur les prélèvements que les entreprises françaises doivent payer.

 

 « Nous sommes à 16 milliards d’euros au 1er mars, déployés au titre du plan de relance dans l’économie française. Vous pouvez y ajouter les 10 milliards d’euros d’impôts de production qui ont été engagés à partir du 1er janvier 2021, vous avez donc au total 26 milliards d’euros du plan de relance, sur les 40 milliards que nous nous sommes fixés comme objectif” a déclaré Le Maire à la presse.

 

Voir aussi


« La situation sanitaire ne doit pas être un obstacle au déploiement de France Relance et au déploiement du crédit de la relance sur les territoires” a-t-il poursuivi.

 

D’après lui, le gouvernement va certainement parvenir à atteindre son objectif de déploiement de 40 milliards d’euros cette année ainsi que l’objectif de croissance économique est fixé à 6% cette année malgré les restrictions sanitaires.

 

Lire aussi > ETATS-UNIS : LE PLAN DE RELANCE DE JOE BIDEN ET SES INFLUENCES FUTURES SUR L’ECONOMIE MONDIALE

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut