Vous lisez en ce moment
Le groupe Richemont dévoile de nouveaux détails sur son programme de fidélisation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe Richemont dévoile de nouveaux détails sur son programme de fidélisation

Aujourd’hui à la Bourse de Zurich, un communiqué du groupe Richemont a dévoilé de nouvelles informations concernant le plan de fidélisation de ses actionnaires, établis hier lors d’une assemblée générale extraordinaire.

 

Le communiqué du groupe est paru aujourd’hui avec de nouveaux détails pour ce mois de novembre.

 

Le groupe de luxe Richemont avait déjà annoncé au mois d’octobre de nouveaux éléments concernant son programme de fidélisation après avoir divisé par deux les dividendes de ses actionnaires lors du dernier exercice.

 

Le président du conseil d’administration de Richemont et actionnaire-clé Johann Rupert s’était engagé à la mi-mai pour créer un “instrument financier” qui permettrait de compenser cette baisse du dividende ramené à un franc par action.

 

C’est lors d’une réunion, hier, en présence de tous les actionnaires du groupe et des membres du comité exécutif qu’ont été prises ces nouvelles décisions.

 

A l’issue de cette assemblée, il en a été conclu en accord avec les actionnaires du groupe qu’un capital conditionnel sera créé, c’est-à-dire un capital constitué d’actions avec des droits d’options. Cela permettra à leur détenteur d’acheter ou vendre à un prix convenu d’avance, soit le prix d’exercice.

 

Le groupe suisse prévoit de proposer dès le 27 novembre des bons de souscription (aussi appelés warrants) aux divers actionnaires. Ce sont des certificats d’options leur permettant de jouer sur les variations de la valeur, à la hausse comme à la baisse, qui seront cotés à la SIX Swiss Exchange, l’entreprise financière gérant les bourses de Zurich, Genève et Bâle.

 

Le prix d’exercice d’une option a été fixé par le groupe à 67 francs suisse pendant trois ans. Cependant, pour pouvoir acheter une action Richemont, 67 bons de souscriptions seront nécessaires pour l’achat, mis en circulation à partir du 27 novembre.

 

Voir aussi


L’un des dirigeants de la marque de luxe Cartier, filiale du groupe suisse, a prévu à l’occasion de ce nouveau dispositif d’émettre près de 22 millions de nouvelles actions, une action permettant l’émission de deux options.

 

L’analyste Patrik Schwendimann s’est exprimé concernant les nouveaux éléments de ce plan : “La plupart des informations étant déjà connues, l’annonce du jour ne constitue pas une surprise, vu que chaque action donne droit à deux options, 1000 actions par exemple permettront l’émission de 2000 options et avec ces dernières 29 actions pourront être acquises au prix unitaire de 67 francs suisses dans trois ans.”

 

Au total, c’est une augmentation du nombre d’actions du groupe qui s’estime à environ 3%.

 

Lire aussi > RICHEMONT : DE MEILLEURS RÉSULTATS QUE PRÉVU AU DEUXIÈME TRIMESTRE

 

Photo à la Une: © Richemont

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut