Vous lisez en ce moment
Le groupe BMW dévoile les chiffres plutôt positifs de son troisième trimestre 2020

Le groupe BMW dévoile les chiffres plutôt positifs de son troisième trimestre 2020

Alors que les chiffres de ce troisième trimestre ravivent le groupe allemand malgré la situation actuelle, BMW se montre néanmoins inquiet quant à la situation actuelle restant imprévisible.

 

Le constructeur a dévoilé hier les chiffres de son troisième trimestre de 2020 montrant une nette progression comparée à son deuxième trimestre, beaucoup plus difficile.

 

Depuis la reprise du marché en Chine et ses différentes politiques économiques liées à la consommation du pays, le groupe a vu son bénéfice avant impôt accroître de près de 10%. Une hausse s’expliquant par une forte croissance de la demande de voitures de luxe en Chine.

 

BMW compte atteindre d’ici aux prochains résultats un bénéfice trimestriel s’élevant à 2,46 milliards d’euros en comptant sur cette reprise de la demande en hausse de 8,6%.

 

Concernant les marges d’exploitation sur ce bénéfice, alors que le groupe avait estimé ses chiffres entre zéro et 3% pour cette année, le groupe allemand excelle une fois de plus avec une hausse de 6,7% ce troisième trimestre contre -10,4% au deuxième trimestre. Et contre toute attente, les résultats sont meilleurs que ceux du troisième trimestre de 2019 qui s’élevaient à 6,6%.

 

Malgré la situation actuelle, le groupe allemand parvient à écouler un bon nombre de ses véhicules de la marque BMW et compte sur des marchés comme la Chine pour maintenir le cap, où la vente de ses voitures progresse de 31%, contre 15,7% sur le marché américain frappé de plein fouet par la pandémie.

 

Mais si de nombreux marchés permettent au groupe BMW de reprendre son souffle et de rebondir sur le marché de l’automobile haut de gamme, le groupe affirme que les livraisons globales de ses véhicules et le bénéfice avant impôt montreront des chiffres largement inférieurs à ceux de l’année dernière.

 

Voir aussi

Boy Chanel

Si la pandémie devient encore plus sérieuse et que l’économie mondiale connaisse un ralentissement perceptible, l’exposition au risque pourra être considérable, en particulier du côté de la demande”, a affirmé le groupe qui ne peut s’empêcher, malgré quelques chiffres positifs, de s’inquiéter quant à la suite des événements mondiaux imprévisibles en Europe et aux Etats-Unis ayant un impact sur son activité.

 

Cette inquiétude de la part du groupe s’est traduite par une baisse de 3% du titre du groupe coté à la Bourse de Francfort, hier à 8h30 (GMT). Une performance qui a impacté l’indice DAX à -1,6%, le principal indice boursier allemand se basant sur le cours des actions des 30 plus importantes entreprises.

 

Lire aussi > LES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES LIÉES AU RECONFINEMENT

 

Photo à la une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut