Vous lisez en ce moment
L’avenir du luxe dicté par l’intelligence artificielle et les données clients

L’avenir du luxe dicté par l’intelligence artificielle et les données clients

Voir la galerie

La pandémie a accéléré des tendances qui émergeaient auparavant, parmi elles : le travail à domicile, le tout virtuel, l’optimisation des voyages d’affaires et l’essor du commerce électronique. Hormis les difficultés économiques rencontrées, l’industrie du luxe commence à considérer la crise sanitaire davantage comme une opportunité d’innovation plutôt qu’un obstacle insurmontable. C’est en tout cas ce qu’affirme la société de recherche, de formation et de conseil spécialisée Luxury Institute.

 

Le virus aura transformé l’industrie du luxe de façon non négligeable, tout en lui permettant de se surpasser dans les domaines qu’elle avait un tant soit peu mis de coté. L’erreur serait alors de penser que les stratégies mises en place ne doivent durer que le temps de la crise. Les marques doivent examiner les nouvelles opportunités avec un regard neuf afin de déterminer comment rester compétitives en 2021 et au-delà.

 

Voir aussi


C’est en tous cas ce qui ressort de l’enquête que vient de dévoiler le Luxury Institute sur les prévisions et tendances qui s’imposeront pour le luxe dans les années 2020.

 

Le commerce numérique dépendant des données clients

 

Après une année immergée dans le monde du digital, les marques de luxe ont su se prêter au jeu du numérique à la perfection et se sont appropriées ce canal de manière très originale les unes plus que les autres. Seulement, le commerce électronique ne peut pas fonctionner entièrement et de manière durable sans des données clients. En effet, on se rend de plus en plus compte que le facteur manquant qui alimente la numérisation est la richesse et la pertinence des données en temps réel sur les clients. Sans ces dernières, l’entreprise de luxe ne pourra pas répondre aux besoins actuels de la clientèle ni générer des informations et solutions commerciales essentielles pour gagner dans un monde hyperconcurrentiel centré sur le client.

 

Et cela, les directeurs de la création des marques l’ont bien compris. Ils ont bien compris qu’ils ne peuvent désormais plus se contenter d’une relation client classique, ils doivent apprendre à connaître leurs clients beaucoup plus intimement à l’avenir. De nos jours, ce sont de nombreuses sources de recherche formelles et informelles qui sont utilisées pour l’inspiration et le développement de nouveaux produits. Dans les années à venir, les directeurs créatifs ainsi que les agences de création rechercheront les données les plus riches sur les clients, qui seront analysées en fonction des désirs, des besoins et des passions des clients et des prospects. Cela leur permettra de proposer des produits qui auront une probabilité de succès beaucoup plus élevée grâce une prise de risque créative beaucoup plus prononcé et des offres personnalisées. Ainsi, les produits proposés ne proviendront plus uniquement de l’instinct et du jugement personnel des marques.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une: © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut