Vous lisez en ce moment
Lanvin devrait passer sous le contrôle de Fosun International

Lanvin devrait passer sous le contrôle de Fosun International

12 février 2018

Le conglomérat chinois Fosun International est sur le point d’investir 100 millions d’euros dans la marque Lanvin pour en prendre le contrôle. Selon plusieurs sources proches du dossier, un accord entre lui et la femme d’affaires Shaw-Lan Wang, l’actuelle propriétaire de la plus ancienne maison de couture fançaise, aurait été signé le vendredi 9 février.

La marque Lanvin, en grande difficulté depuis plusieurs années, est sur le point d’être rachetée par le conglomérat chinois Fosun International, connu en France pour détenir le Club Med. Le site Fashion Network qui s’appuie sur des sources proches du dossier vient en effet de révéler qu’un accord aurait été signé vendredi soir entre le groupe chinois et la femme d’affaires Shaw-Lan Wang, propriétaire de la marque depuis 2011. Le montant de l’opération s’éleverait à 100 millions d’euros.

Grâce à l’émission de nouvelles actions, Fosun International deviendra le nouvel actionnaire majoritaire de Lanvin et Shaw-Lan Wang restera au capital de la marque avec une participation minoritaire. Une part importante de l’investissement apporté par Fosun sera dédiée aux nouveaux projets de développement de la maison.

Une refonte stratégique de la marque qui accuserait une perte de plus de 30 millions d’euros est inévitable. Ses ventes ont en effet baissé de 33% en 2017 et de 23% en 2016. Le commissaire aux comptes a récemment alerté le tribunal de commerce de Paris qu’elles étaient en chute libre et que sa trésorerie ne s’élevait plus qu’à 15,9 millions d’euros à la fin du mois décembre 2017.

Sans l’intervention de Fosun, la marque risquait une crise de liquidité à la fin du mois de février, l’empêchant de payer ses fournisseurs et les salaires de ses employés. Selon la Fédération de la haute couture et de la modeLanvin a même annulé son défilé à la Fashion Week de Paris, prévu le 28 février, pour économiser de l’argent. Il sera remplacé par une simple présentation.

Voir aussi


La marque a beaucoup souffert du départ du créateur Alber Elbaz, remercié en 2015 avant le terme de son contrat. Les collections de son successeur, Bouchra Jarrar, n’ont pas convaincu. Pire encore, la nomination en 2017 pour la remplacer d’Olivier Lapidus, connu pour avoir dessiné auparavant des meubles pour le soldeur Gifi et des robes de mariée pour la marque Pronuptia, a été perçue comme une menace pour son positionnement et son image de marque.

Peu de temps avant Noël, Alber Elbaz a obtenu dix millions d’euros de dommages et intérêts dans le contentieux qui l’opposait à Lanvin sur les conditions de son départ. Ce qui devrait renforcer un peu plus les difficultés de la marque. Affaire à suivre…
Guillaume
Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut