L’Aéroport international de Dubaï revoit ses prévisions de trafic à la hausse.

 

L’Aéroport le plus fréquenté au monde depuis 9 ans devrait presque retrouver son niveau de 2019 cette année. 

 

Les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel dit-on…

Mais l’aéroport international de Dubaï (DXB) continue, lui, de tutoyer les cieux…

DXB vient ainsi de réviser  de nouveau à la hausse ses prévisions 2023 en matière de trafic de passagers. Il s’attend ainsi à ce que ces derniers soient finalement 85 millions à passer via son Hub international desservant  257 destinations dans 104 pays, via plus de 91 compagnies aériennes internationales.  

2018 : année record !

Si la fréquentation de DXB tient ses promesses, elle serait ainsi  « à peine inférieure de 1,6 %” à son trafic annuel de 2019 (86 millions de passagers), selon Paul Griffiths, le Pdg des aéroports de Dubaï.

 

[arm_restrict_content plan= »1, » type= »show »]

 

En 2018, année record, le flux avait carrément atteint les  89 millions de passagers !Et si depuis le Covid, les voyages se sont fortement contractés avec 66 millions de passagers, l’aéroport international de Dubaï était quand même resté le plus fréquenté au monde en 2022 selon l’Airports Council International (ACI). Et ce pour la neuvième année consécutive !

 

Tous les espoirs sont donc permis en 2023 pour réitérer l’exploit

De belles perspectives au second semestre

Au premier semestre, le trafic à DBX a en effet crû de 50% à 41,6 millions de voyageurs, dépassant ainsi le niveau prépandémique de 2019.

Et la seconde partie de l’année s’annonce tout aussi euphorique.

 « Nous avons commencé le second semestre avec une forte demande en juillet, et avec le pic saisonnier en cours qui coïncide avec la réouverture des écoles en août, nous nous préparons à une année exceptionnellement chargée » a ainsi déclaré  Paul Griffiths.

Plusieurs fées se sont il est vrai penchées sur le berceau de l’Aéroport, base de la compagnie émiratie Emirates. 

A commencer par sa situation géographique privilégiée au carrefour entre l’Afrique, l’Europe et l’Asie, qui lui permet de capter aussi bien les  touristes que les voyageurs Business en transit. 

L’Inde première destination 

L’Inde se distingue ainsi comme le premier pays de destination de Dubaï en termes de trafic, avec 6 millions de passagers au premier semestre, devant  l’Arabie Saoudite (3,1 millions), le Royaume-Uni (2,8 millions), le Pakistan (2 millions), les États-Unis (1,8 million), la Russie (1,3 million) et l’Allemagne (1,2 million). 

 

Côté principales destinations urbaines, Londres mène la danse avec 1,7 million de visiteurs, devant Mumbai (1,2 million) et Riyad (1,2 million).

 

Mais avec ses infrastructures haut de gamme, ses centres d’affaires, ses hôtels, malls, ses commerces ouverts jour et nuit  et autres attractions spectaculaires, en plus de ses plages et de son climat ensoleillé,  Dubaï est aussi elle-même une destination très attractive. 

En termes de services,  l’aéroport se targue aussi d’un niveau d’excellence, avec par exemple, au premier semestre 2023, le traitement d’environ 37,2 millions de bagages, dont 92 % ont été livrés aux clients dans les 45 minutes.

Côté flotte, la compagnie émiratie tire elle-même particulièrement bien son épingle du jeu grâce à  sa flotte composée d’une centaine d’A380. Elle  a ainsi battu un record en 2023, en transportant près de 14 millions de passagers de juin à août !

Objectif : le plus grand aéroport au monde

Et les autorités émiraties ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. 

Outre DBX, le petit émirat peuplé par combien d’habitants, a ouvert en 2010 un second aéroport, l’aéroport international Al Maktoum. Des investissements, pour un montant de 33 milliards de dollars, sont en cours pour le transformer, d’ici 2050, en plus grand aéroport au monde ! Objectif :  accueillir 250 millions de passagers par an. Le trafic actuel de DBX serait alors largement dépassé…

[/arm_restrict_content]
[arm_restrict_content plan= »1, » type= »hide »]
[elementor-template id= »101048″]
[/arm_restrict_content]

<LIEN + COPYRIGHT>

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus