Interparfums dévoile une baisse de 39% du résultat net en 2020

Interparfums a publié pour 2020 un bénéfice net part du groupe de 30,7 millions d’euros, en baisse de 39,4%. Le résultat opérationnel s’est établi à 46,9 millions, en baisse de 35,8%, ce qui fait ressortir une marge de 12,8% contre 15,1% un an plus tôt. Le chiffre d’affaires qui a déjà été publié est de 367,4 millions, soit un repli de 24,1%.

 

Sur l’année, les ventes nettes du concepteur de licence ont diminué au total de 24,5 % à 539 millions de dollars contre 713,5 millions de dollars en 2019.

 

Le chiffre d’affaires net du quatrième trimestre a été particulièrement élevé : 184,0 millions de dollars, soit une hausse de 3,5 % par rapport aux 177,8 millions de dollars du quatrième trimestre de 2019. 

 

« Comme nous l’avons indiqué en janvier, nous avons terminé l’année avec un quatrième trimestre étonnamment fort, en fait le meilleur trimestre que nous ayons jamais connu en termes de ventes. Nos plus grandes marques européennes, Montblanc, Jimmy Choo et Coach, ont enregistré une croissance des ventes de 9,8 %, 13,4 % et 18,0 % respectivement, ce qui est d’autant plus satisfaisant qu’aucun nouveau produit n’a été lancé au cours de cette période. Nous sommes également très satisfaits des ventes préliminaires d’Anna Sui Sky, qui ont commencé à se déployer au dernier trimestre 2020, contribuant à la hausse de 62,3 % des ventes de cette marque au quatrième trimestre” a exprimé Jean Madar président directeur général d’Interparfums.

 

Le chiffre d’affaires net des activités européennes a augmenté de 8,1 %, passant de 129,1 millions de dollars à 139,6 millions de dollars. Celui des activités américaines a diminué de 8,8 %, passant de 48,7 millions de dollars à 44,4 millions de dollars.

 

Pour autant ce sont les marchés du Moyen-Orient et de l’Europe de l’Est qui ont enregistré les baisses les plus importantes :  35,5 % et 40,0 % respectivement. Les deux plus grands marchés de la société, l’Amérique du Nord et l’Europe occidentale, ont connu des baisses de ventes moindre, de 17,8 % et 20,7 % respectivement. Le recul de 28,2 % des ventes en Asie est du majoritairement par l’arrêt des voyages et du tourisme.

 

Grâce à ces performances financières de 2020, le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale du 23 avril un dividende de 0,55 euro par action, ainsi qu’une nouvelle attribution gratuite d’actions en juin prochain afin de remercier ses actionnaires pour leur fidélité et leur soutien.

 

« Avec un plan de lancements important, notamment une ligne à faible impact environnemental sur les parfums Rochas, et une activité particulièrement dynamique au cours de ces dernières semaines, l’année 2021 se présente favorablement pour l’instant malgré une visibilité toujours réduite », a souligné Philippe Benacin, PDG du groupe. 

Voir aussi


 

« Dans un contexte d’augmentation significative des dépenses de marketing et publicité, nécessaire pour accompagner le retour de la croissance, nous anticipons une marge opérationnelle de l’ordre de 12% en 2021 », a ajouté Philippe Santi, DG Délégué.

 

La société a donc ajusté ses prévisions pour 2021 : des ventes nettes se situant entre 650 et 660 millions de dollars, en tenant compte des ventes négligeables du secteur du voyage au détail mais aussi des nombreux lancements du groupe ( déclinaisons de Urban Hero & Coach Dream, Les Fleurs de Lanvin, quatre nouveaux rouges chez JC, le jus Moncler … ).

 

Lire aussi > INTERPARFUMS RELEVE SES PREVISIONS DE VENTES POUR 2020 A PLUS DE 340 MILLIONS D’EUROS

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut