Vous lisez en ce moment
Horlogerie suisse : Le marché doit savoir combiner e-commerce et vente en direct, selon Deloitte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horlogerie suisse : Le marché doit savoir combiner e-commerce et vente en direct, selon Deloitte

Voir la galerie

Selon l’étude de Deloitte, le marché des montres mécaniques suisses continue d’attirer ses clients en boutique plutôt que vers l’achat en ligne, la visualisation du produit lors de l’essayage est “un élément essentiel” dans la décision d’achat selon cette enquête.

Voir aussi


 

Les recherches du cabinet Deloitte se sont tournées vers le segment du haut de gamme suisse où les prix se trouvent entre 500 et 300 francs, et supérieur à 3 000 francs, ainsi que sur les tendances d’achats des consommateurs et leurs motivations.

 

Alors que la grande majorité des consommateurs sur les marchés de la mode et de l’accessoire adoptent de plus en plus le e-commerce dans leurs habitudes d’achats, ce n’est pas le cas pour les acheteurs de montres suisses qui valorisent le moment en magasin lors du processus d’achat et le plaisir de l’essayage au poignet, “un élément essentiel” selon eux à l’achat du produit.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Ralph Lauren Fashion Week

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut