Vous lisez en ce moment
Haute couture week de Paris : Ce qu’il faut retenir de la 1ère journée

Haute couture week de Paris : Ce qu’il faut retenir de la 1ère journée

Depuis hier lundi, les plus grandes maisons de haute couture prennent leurs quartiers à Paris jusqu’au 28 janvier, à l’occasion de la Fashion Week. C’est de manière 100 % digitalisée que les directeurs artistiques des plus prestigieuses enseignes de mode présentent leurs collections printemps-été 2021. 

 

Synonymes de savoir faire d’exception et d’histoire traditionnelle, les maisons se sont prêtées au jeu du digital depuis maintenant 1 an et leurs créations connaissent un grand succès malgré la situation. Cette diffusion virtuelle a d’ailleurs permis aux marques d’obtenir une visibilité considérable auprès des internautes.

 

« 100 millions de personnes ont vu le défilé Vuitton cet été en Asie. Dans la foulée, les ventes ont explosé comme jamais en Chine et en Corée du sud. Pourtant les professionnels étaient très inquiets il y a quelques mois” , a expliqué un attaché de presse de France info.

 

Les défilés traversent nos écrans et la communication autour d’eux est nettement plus ouverte qu’auparavant.

 

« Avec la digitalisation de la Fashion Week, les choses ont changé. Il y a toute une phase de communication qui se joue désormais avant le défilé et qui constitue un évènement en soi, auquel tout le monde peut avoir accès. On assiste à un déplacement de l’exclusivité. Désormais les Happy Few ne sont plus ceux qui assistent aux défilés mais ceux qui reçoivent par exemple des invitations physiques, devenues des expériences en soi. Cette saison l’invitation Louis Vuitton [un avion en kit façon jeu d’enfant] a fait le buzz sur les réseaux. C’est un nouveau mécanisme viral qui se met en place » , selon Marie Dupin, directrice business mode et lifetsyle pour l’agence de conseils Nelly Rodi.

 

Lundi 25 janvier, c’était donc Shiaparelli, Ulyana sergeenko, et Iris Van Herpen qui ouvraient le bal dans la matinée. En début d’après-midi, Dior emboitait le pas après avoir dévoilé un teaser des plus intrigants.

 

Ulyana sergeenko

 

La couturière russe Ulyana Sergeenko nous a présenté une collection inspirée du passé en créant une garde robe pleine de références Art déco, de l’artiste Erté à l’Empire State Building en passant par la station de métro Aéroport de Moscou. À travers des broderies, des panneaux en dentelle en cristal ou en émail, le diamant et les formes hexagonales allongées représentent les looks iconiques de cette saison. Vestes en crêpe aux épaules pointues, cardigans ornés de bijoux, jupes de crayon, et robes en mousseline de soie flottante sont réunis dans un film mettant en scène dans une première partie des modèles inspirés de la star russe du cinéma muet Vera Kholodnaya, puis dans une seconde partie l’atelier de la créatrice.

 

© Ulyana Sergeenko

Shiaparelli

 

Veste de bombardier, bijoux, corsets trompe-l’œil et pantalon en cuir tels sont les éléments composant le vestiaire 2021 de Elsa Shiaparelli. C’est à travers un mini reportage dynamique retraçant la vie d’une collection, de sa création à sa communication, que la maison de coutre éponyme a décidé de dévoiler sa collection printemps-été 2021. Une ligne extravagante et insolite au milieu d’un décor sobre. Le talent de la fondatrice Schiaparelli est mis à l’honneur avec une nouvelle interprétation de ses pièces traditionnelles : le voile à capuche imaginé en 1938, cadenas signature, ici imaginé à la manière d’une minaudière. Tout cela confirmant le style théâtral et extravagant subtilement ancré dans notre époque qu’aime tant Daniel Roseberry.

 

© Schiaparelli

Iris Van Herpen

 

Roots of Rebirth, la collection haute couture printemps-été 2021 de Iris Van Herpen, a été dévoilée à travers un défilé classique sobrement retransmis. Ici, c’est le thème de la mode terrestre et celui du monde souterrain qui est à l’honneur, porté par des silhouettes imaginées à la manière de toiles mouvantes. Les pièces dévoilent un caractère hypnotique et sont portées de manières sculpturales, se déployant tels des organismes vivants et faisant corps avec la chair. Les pièces démontrent un savoir faire innovant avec des découpes au laser et une technique 3D maniée à la perfection. Par ailleurs, la chanteuse irano-néerlandaise Sevdaliza, présente auparavant dans le dernier court-métrage de Marine Serre et sur le catwalk Y/Project, nous a fait l’honneur de sa présence.

 

© Iris Van Herpen

Dior

 

Dior a encore fait les choses en grand pour présenter sa nouvelle collection. La maison a rappelé Matteo Garrone, le réalisateur avec qui elle a collaboré en juillet dernier. La ligne est ainsi présentée à travers un film fascinant baptisé “Le Château du Tarot”, reprenant le thème de prédilection de la marque : les arts divinatoires. Il est une nouvelle fois question de célébrer l’héritage, l’histoire et le savoir-faire visionnaire de la Maison. La collection est déployée autour du tarot des Visconti-Sforza décoré par l’enlumineur Bonifacio Bembo pour le duc de Milan au XVème siècle.

 

Toutes les créations sont alors illustrées par des personnages divins tels que l’Impératrice, la Lune, le Diable, la Justice… et témoignent d’un savoir-faire exceptionnel dont l’art du tissage. Les vêtements sont ainsi ornés de dentelles et de broderies pour l’occasion d’une soirée.

 

Le film n’a pas laissé de marbre les internautes, ceux-ci se sont révélés “stupéfaits”, « bluffés” et les réactions de ce type ont fusé. La créativité puissante de la maison ne pouvait pas être mieux retransmises par celle-ci.

 

© Dior

 

Azzaro

 

Cette saison, dans une vidéo sophistiquée qui alterne noirs et blancs léchés et ambiances froides et glamour, le photographe et réalisateur espagnol Txema Yeste sublime les créations Azzaro haute couture à travers un jeu de reflets et de miroitements.

 

© Azzaro

 

D’habitude plus inspiré par le romantisme et le gothique, le créateur belge Olivier Theyskens insuffle à la maison italienne une sensualité sombre, voire vénéneuse. La fluidité envahie les matières et les coupes, les sequins et les brocards apportent une touche d’opulence tandis que le motif iconique trois anneaux de la Maison se retrouve déplacé dans le dos. Les basques, robes manteaux et manches gonflés – typiques du vocabulaire du designer – font ici une entrée remarquée.

Voir aussi


 

Cette 1ère journée s’est achevée en délicatesse par le show de Julie de Libran et Giambattista Valli. 

 

Ce mardi, ce sera au tour d’autres grandes marques telles que Chanel, Valentino, ou encore Giorgio Armani d’entrer dans la danse. Le teaser de Chanel, réalisé par Anton Corbijn, dévoile le lieu dans lequel la ligne sera présentée : le Grand Palais. Les premières images dévoilées par la maison ne font que confirmer la réputation si engageante de celle-ci.

 

© Chanel

 

Cliquez ici pour connaitre la totalité du programme.

 

Lire aussi > FASHION WEEK DE MILAN : CE QU’IL FAUT RETENIR !

 

Photo à la Une : © Shiaparelli

Cette semaine les plus grandes maisons de haute couture prennent leur quartier à Paris de 25 au 28 janvier à l’occasion de la Fashion Week Haute couture 2021. C’est de manière 100 % digitalisée que celles ci présentent leur collections printemps-été 2021. 

 

Evénement autrefois réputé pour son mystère et son exclusivité, la Fashion week est désormais devenue publique et accessible à tous sur internet. Les défilés traversent nos écrans et la communication de ceux ci est nettement plus ouverte qu’auparavant. 

 

Tour à tour les directeurs artistiques des marques dévoilent en avant première sur les réseaux sociaux des avants gout des défilés et des collections. À titre d’exemple, Kim Kones, directeur artistique de l’univers masculin chez Dior a mis en ligne sur son compte Instagram la photo de l’invitation dématérialisée à son propre show. La publication dévoilait aux followers quelques révélations sur le défilé comme sa collaboration avec l’artiste Peter Doig.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une: © Shiaparelli

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut