Vous lisez en ce moment
Finance : Tod’s souhaite rester « positif » malgré des pertes significatives en 2020

Finance : Tod’s souhaite rester « positif » malgré des pertes significatives en 2020

Mercredi 10 mars, la marque italienne de chaussures de luxe Tod’s a dévoilé dans un communiqué son optimisme vis à vis des chiffres de l’année 2020, malgré une perte nette de 73,2 millions d’euros, contre un bénéfice net de 46,3 millions d’euros en 2019. 

 

« Les résultats de 2020 ont été profondément influencés par la pandémie, qui a particulièrement touché l’industrie du luxe, provoquant de longues de longues périodes de fermeture de magasins dans différentes régions du monde et la disparition presque totale des achats liés aux flux touristiques.” a énoncé  Diego Della Valle, président et administrateur délégué du Groupe dans un communiqué de presse.

 

Dans ce contexte, nous avons augmenté nos investissements dans le marketing, sous toutes ses formes, principalement numérique, que nous considérons comme un outil de communication crucial pour dialoguer avec les nouvelles générations de consommateurs, que nous considérons comme une priorité pour alimenter la croissance future de notre chiffre d’affaires.” poursuit-il.

 

Hormis le fait que la pandémie, l’absence de tourisme, ainsi que les lockdowns ont bouleversé les marchés clés de la marque tels que l’Italie et les États-Unis, les résultats sont meilleurs que prévu puisque les analystes tablaient sur une perte de 106 millions d’euros, d’après un consensus publié sur le site internet de l’entreprise. 

 

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 637,1 millions d’euros, en baisse de 30,4 % contre 916 millions d’euros en 2019. Au cours du quatrième trimestre de 2020, les ventes se sont élevées à 184,5 millions d’euros, en baisse de 22,6 % par rapport au quatrième trimestre de 2019.

 

Selon Emilio Macellari, directeur financier, cette baisse a été compensée par les ventes en Chine avec une croissance à deux chiffres, alors que la région occidental, après une modeste amélioration en octobre, a subi un nouveau ralentissement à cause des nouvelles restrictions sanitaires.

 

« Les moteurs les plus positifs sont l’Extrême-Orient et la Chine en général ainsi que le commerce électronique, tandis que les plus faibles restent l’Italie, l’Europe et les États-Unis”.

 

Également, cette croissance a été tirée par l’e-commerce. 

 

“Nous sommes très heureux des résultats obtenus par le canal du commerce électronique, qui a enregistré une accélération progressive au cours de l’année, atteignant et dépassant nos attentes et qui continue à croître à un rythme très élevé.” selon le président.

 

Voir aussi


Le groupe de luxe italien qui comprend les marques Tod’s, Roger Vivier, Hogan et Fay a fait état d’une perte ajustée, avant intérêts et impôts, de 93,7 millions d’euros, contre un EBIT (bénéfice avant revenus et impôts) de 3,6 millions d’euros en 2019.

 

Macellari a confié que même si la situation de pandémie est “difficile”, le consensus pour 2021 est « raisonnable et faisable”, à savoir un chiffre d’affaires de 740 millions d’euros et une perte de bénéfice avant intérêts et impôts de 35 millions d’euros.

 

“Nous envisageons positivement l’année en cours, également renforcés par les excellents commentaires reçus sur les nouvelles collections, même si nous ne devons pas oublier le contexte persistant de grande incertitude, causé par l’inconnu Covid-19, toujours très présent dans de nombreuses régions du monde. Conscients de la solidité financière du Groupe, nous avons décidé de proposer à l’Assemblée Générale de ne pas distribuer de dividendes.” a déclaré Diego Della Valle.

 

Lire aussi > L’E-COMMERCE SAUVE TOD’S ALORS QUE LE GROUPE RAPPORTE UNE BAISSE DE SES VENTES DE NEUF MILLIONS

 

Photo à la Une : © Tod’s

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut