Vous lisez en ce moment
E-commerce : JD dépasse les attentes en 2020

E-commerce : JD dépasse les attentes en 2020

Le géant chinois du e-commerce a dévoilé ce jeudi ses résultats annuels qui se sont montrés nettement supérieurs aux attentes des analystes, notamment grâce à une performance non négligeable affichée au quatrième trimestre, accompagnée d’un chiffre d’affaires qui a surpassé les prévisions.

 

La société chinoise a dévoilé un chiffre d’affaire de 114,3 milliards dollars, soit une augmentation de 29,3 % par rapport à l’ensemble de l’année 2019. Le bénéfice net annuel s’est élevé à 7,6 milliards de dollars, faisant un bond par rapport aux 1,87 milliards de dollars de 2019.

 

Au cours de l’année, le nombre annuel de clients actifs a augmenté de 30% pour atteindre 471,9 millions. Des résultants démontrant les efforts de JD.com qui a élargi son offre de marques de luxe afin de séduire les acheteurs de niveau 1 et 2. Par exemple, la marque de chaussures John Lobb du groupe Hermès, la marque de mode JW Anderson et la marque de luxe italienne Stefano Ricci, entre autres, ont lancé des magasins phares sur le site.

 

Egalement, JD.com s’est associé à Prada et Miu Miu pour intégrer les stocks et proposer une sélection plus large à ses clients en ligne, notamment des articles exclusifs provenant de magasins physiques.

 

JD a affiché au quatrième trimestre 2020 un bénéfice net de 3,7 milliards de dollars, soit 23 cents par action, contre 8,3 cents par action en 2019. Le consensus FactSet attendait 18 cents. Le chiffre d’affaires a progressé de 31% à 34,4 milliards de dollars, contre 33,7 milliards attendus.

 

Ces bons résultats signifient que JD dispose d’une « base solide pour investir dans une série d’opportunités de croissance », a déclaré jeudi la directrice financière Sandy Ran Xu aux analystes. Elle a refusé de prévoir les marges à court terme.

 

La société en a profité le même jour pour annoncer que sa filiale de gestion d’infrastructures levait 700 millions de dollars dans le cadre d’une émission d’actions privilégiées codirigée par Hillhouse Capital et Warburg Pincus, sachant que la valeur boursière de JD a plus que doublé depuis le début de l’année 2020. 

 

D’autant plus que celle-ci a également annoncé récemment son intention de se séparer de son unité logistique dans le cadre d’une introduction en Bourse qui pourrait lever environ 5 milliards de dollars. 

 

Cependant, les investisseurs craignent une mise sous pressions des marges de la société car celle-ci a massivement dépensé pour maintenir et étendre son réseau de livraison. Selon Brandy Sun et Connie Gu, analystes de Bocom, dans une note de recherche, la marge nette au premier trimestre diminuera d’un point de pourcentage, en partie à cause des investissements dans l’infrastructure.

 

Le réseau logistique interne de JD, pendant la pandémie, a considérablement soutenu les opérations de la société, lorsque les fermetures ont fait bondir le e-commerce. Cette poussée du commerce électronique qui a touché en 2020 des acteurs allant d’Alibaba Group Holding Ltd. à Pinduoduo Inc., ont mis à rude épreuve les réseaux de livraison, et des questions subsistent quant à leur capacité à maintenir la croissance cette année.

 

Selon Bloomberg intelligence, la rentabilité de JD.com possède un réel potentiel, notamment grâce aux économies d’échelle et aux gains d’efficacité opérationnelle. La pénétration croissante de la société auprès des utilisateurs des villes de moindre importance pourrait contribuer à financer la poursuite des gains de parts de marché par rapport aux détaillants hors ligne, même dans un contexte de concurrence intense du commerce électronique. 

Voir aussi


 

La société exploite son propre réseau d’exécution des commandes et sa propre infrastructure logistique, et possède les stocks pour une partie importante de ses ventes. Ces stratégies attirent les commerçants et les consommateurs qui exigent des produits de qualité supérieure.

 

L’introduction en bourse future de JD Logistics constituerait une étape importante pour sa société mère, qui a dépensé des milliards de dollars pour mettre en place l’un des plus grands services de messagerie de Chine et des centaines d’entrepôts dans tout le pays afin de garantir la ponctualité des livraisons et de garder le contrôle de son réseau d’expédition.

 

Cependant le retrait probable des marchés financiers d’une autre filiale de services financiers pourrait être un obstacle. JD Digits Technology Holding Co. a déposé une demande d’introduction en Bourse sur le marché Star de Shanghai, mais devrait la laisser tomber en raison du durcissement des règles relatives aux micro-crédits.

 

Lire aussi > LUXE ET E-COMMERCE : JD.COM ANNONCE LES RESULTATS DU TROISIEME TRIMESTRE 2020

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut