Vous lisez en ce moment
FIAC 2017: le luxe français soutient 3 artistes japonaises

FIAC 2017: le luxe français soutient 3 artistes japonaises

La Fiac lance sa 44e édition ce jeudi. Jusqu’à dimanche, tous les mordus d’art contemporain vont se presser sous la nef du Grand Palais pour découvrir les stands des galeries françaises et internationales les plus réputées. A noter: l’exposition des lauréates du concours Révêr 2074 organisé par le Comité Colbert à Tokyo. 

Au total, 193 galeries originaires de 30 pays différents sont présentes à l’édition 2017 de la FIAC. L’événement qui subissait une perte d’intérêt auprès des professionnels de l’art il y a dix ans s’est visiblement fait une place sur la scène internationale.

Outre les traditionnelles galeries qu’elle a soigneusement selectionnées cette année avec les membres de son comitéJennifer Flay, la présidente de la FIAC, a fait le choix d’exposer Kinako KitabayashiAya Kawato et Sayaka Shimada, lauréates du concours  » Rêver 2074 « . 

La directrice artistique faisait en effet partie des dix jurés du concours organisé par le Comité Colbert en juin dernier. Elle se trouvait aux côtés notamment de l’auteure japonaise Mariko Asabuki, de l’artiste de la lumière Akari-Lisa Ishii, de l’auteur français Jean-Claude Dunyach, de l’artiste et commissaire des affaires culturelles du JaponRyohei Miyata,pour désigner les trois lauréates devant un public réuni à l’université des Beaux-Arts Geidai de Tokyo.

Ces trois artistes ont imaginé le futur du luxe en 2074, à partir de textes de science-fiction écrits sur ce thème par des auteurs français spécialistes du genre littéraire et réunis dans l’ouvrage éponyme Rêver 2074, une utopie du luxe français. Les trois œuvres, deux installations et un tableau, choisies parmi cinquante autres réalisées grâce au soutien d’entreprises françaises, continuent ce travail prospectif entamé il y a trois ans. Elles seront exposées pendant toute la durée de la FIAC.

Voir aussi


Cette année, sept pays font leur entrée à la FIAC l’Egyptele Kosovola Norvège, le Portugalla SuèdeSingapour, et la Tunisie. Le design y retrouve sa place après avoir été écarté en 2002. Jennifer Flay se réjouit de la fidélité des poids lourds anglo-saxons tels que GagosianPaula CooperDavid ZwirnerMarian Goodman,… Les galeries françaises restent toutefois les plus nombreuses. Elles représentent un quart des participants. Tandis que les autres foires internationales accueillent plus de 90% de galeries étrangères et possèdent des antennes sur plusieurs continents, la FIAC reste sédentaire et mise sur la « French Touch ».

Guillaume
Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut