Vous lisez en ce moment
Ferrari : des projets d’avenir pour le constructeur automobile

Ferrari : des projets d’avenir pour le constructeur automobile

Cette semaine, Ferrari a dévoilé divers changements et projets : le patron du constructeur italien a annoncé ce vendredi le lancement de son premier véhicule 100 % électrique en 2025. Il a également confié que la liste des candidats pour le poste de directeur général était en forte progression, et pour terminer, les actionnaires ont approuvés le dividende de 0,867 euro par action. 

 

Le patron de Ferrari, John Elknann, a confirmé lors d’une conférence avec les investisseurs que la première Ferrari électrique serait « tout ce que l’on peut rêver » venant des ingénieurs et des designers de Maranello, et qu’elle verrait le jour en 2025.

 

L’ancien patron, Louis Camilleri, avait pourtant affirmé en 2019 que la première Ferrari électrique ne verrait le jour « qu’après 2025 », afin d’attendre des progrès dans les batteries.

 

En effet, si Ferrari produit déjà des véhicules hybrides, elle a souvent émis des doutes sur l’éventualité de produire une voiture 100% électrique. « Beaucoup de nos clients ont du mal à imaginer une vraie Ferrari entièrement électrique » , avait déclaré Louis Camilleri.

 

L’année dernière, il avait même annoncé à des analystes que l’électrification totale était impossible, à cause, selon lui, des puissants moteurs des grosses cylindrées de la marque qui ne pourraient plus exprimer tout leur potentiel sans énergie thermique.

 

Cette époque semble désormais révolue. « Nous continuerons à mener notre stratégie d’électrification de manière très disciplinée » , a déclaré John Elkann devant l’assemblée générale annuelle de Ferrari. « Cette transition est une énorme opportunité d’apporter le caractère unique et la passion de Ferrari aux nouvelles générations. »

 

De « bons progrès » sur la liste des PDG

 

Le président John Elkann a déclaré aux actionnaires lors d’une assemblée générale jeudi que Ferrari progresse bien sur une liste de candidats « très forts » pour être le prochain directeur général du constructeur italien de voitures de luxe. 

 

M. Elkann a déclaré que la liste comprendrait des personnes qui ont « toutes les qualités requises, y compris, et c’est important, les capacités technologiques, pour diriger notre entreprise » .

 

« Le nouveau PDG et l’équipe de direction partageront avec vous l’avenir passionnant de Ferrari lors de notre (journée des marchés financiers) en 2022, qui sera également une année de lancement de nouveaux produits importants et notamment de la Purosangue qui s’avère être quelque chose de vraiment spécial” .

Voir aussi


 

Ferrari a également annoncé par la même occasion que ses actionnaires ont adopté toutes les résolutions présentées à l’Assemblée générale. 

 

Les actionnaires ont notamment approuvé le dividende proposé de 0,867 euro par action au titre de l’exercice 2020.

 

Par ailleurs, John Elkann a été réélu directeur exécutif tandis que Piero Ferrari, Delphine Arnault, Francesca Bellettini, Eduardo H. Cue, Sergio Duca, John Galantic, Maria Patrizia Grieco et Adam Keswick ont été réélus en tant qu’administrateurs non-exécutifs de Ferrari.

 

Lire aussi > AUTOMOBILE DE LUXE : DAIMLER ACCELERE SON ELECTRIFICATION GRACE A UN DEBUT D’ANNEE SOLIDE

 

Photo à la Une : © Ferrari

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut