Vous lisez en ce moment
Fashion Week Digitale de Paris : Haute Couture et cinéma font bon ménage

Fashion Week Digitale de Paris : Haute Couture et cinéma font bon ménage

Alors que vient de s’achever la semaine parisienne de la haute couture printemps-été 2021, en version digitale, force est de constater que le monde de la mode s’est vu transformé. Traditionnellement dévoilées par des mannequins défilant sur scènes, les collections sont désormais présentées à travers des chefs d’œuvres cinématographiques. Pandémie oblige.

 

Depuis un an maintenant, les événements emblématiques de la haute couture se déroulent de manière digitalisée. Le maitre mot de ces dernières saisons de défilés est alors devenu “la créativité”. En effet, les maisons ne peuvent plus se contenter d’un simple show traditionnel pour dévoiler leur nouvelle collection. 

 

Pour cela, les marques de luxe ont du être aptes à créer une présentation pouvant captiver suffisamment longtemps l’attention du public, tout en mettant en valeur leur vestiaire de manière originale.

 

Pour cela, la majorité des directeurs artistiques ont fait appel à des réalisateurs de spectacles d’art et des cinéastes pour la production de contenus à haute valeur ajoutée. Les spectateurs ont alors eu le droit d’assister à de multiples réalisations cinématographiques tels que des courts métrages. 

 

“C’est une grande opportunité pour faire passer des messages à un public qui sera concentré sur les images plutôt que de regarder qui est assis au premier rang” , selon Maurizio Galante.

 

« Il est inutile de nier que les défilés sont un élément clé, non seulement pour Dior, mais pour tout le monde de la mode. Les invités font partie du défilé » , a déclaré Maria Grazia Chiuri, la directrice artistique de Dior, ”Le début de l’année a été très difficile. Il y a eu des hauts et des bas. C’est fatiguant de trouver constamment la force de continuer à avancer. Mais la créativité est un refuge en ces temps difficiles. « 

 

La sublime présentation de Dior pour sa collection printemps-été 2021 n’ad’ailleurs pas laissé le public de marbre, bien au contraire. Ce film fascinant baptisé “Le Château du Tarot” et thématisant la passion de la marque – les arts divinatoires – a été crée par Matteo Garrone. Le cinéaste avait déjà collaboré en juillet dernier avec la marque et est reconnu pour ses succès : Gomorrah et Pinocchio, tous deux récompensés à Cannes.

 

La collection est alors déployée autour du tarot des Visconti-Sforza, décorée par l’enlumineur Bonifacio Bembo pour le duc de Milan au XVème siècle, et met en scène des personnages de tarot comme Justice, le Fou et la Mort. 

 

« Les cartes de tarot parlent d’un monde magique. Non pas pour nous dire l’avenir, mais pour mieux comprendre le présent et notre personnalité” , estime Maria Grazia Chiuri.

 

L’approche artisanale de Garrone « a un langage poétique, extrêmement pittoresque, qui se marie très bien avec ma vision de la haute couture » , a-t-elle déclaré à l’AFP.

 

Chanel a également choisi le format du court métrage pour présenter sa collection haute couture et a fait appel à Anton Corbijn, connu pour son biopic Joy Division Control et de nombreux portraits photographiques d’icônes du rock. 

 

Virginie Viard, directrice de création de Chanel, a en effet demandé dans un premier temps au photographe et cinéaste néerlandais une série de photos ainsi qu’un teaser tourné au sein même des ateliers du 31 Rue Cambon.

 

Pour le film, Chanel va plus loin et nous présente l’univers léger d’une insouciante soirée d’été au cœur du Grand Palais. Le film est haut en couleurs afin de retranscrire la célébration de la vie et non l’apitoiement. Les égéries Marion Cotillard, Penelope Cruz et Vanessa Paradis sont présentes et assistent à la fête.

 

Voir aussi


« Je savais que nous ne pouvions pas organiser un grand défilé, qu’il fallait faire autre chose. J’ai donc eu l’idée d’un petit cortège qui descend les escaliers du Grand Palais. Comme une fête de famille, un mariage” , a confié Virginie Viard.

 

Hermès a de son côté présenté sa collection homme à travers une performance artistique filmée en temps réel par le metteur en scène de théâtre Cyril Teste dans les ateliers de la maison, à Pantin près de Paris.

 

« Je suis toujours à la recherche d’un renouvellement et même si le changement me panique autant qu’il me stimule, je préfère cette angoisse à la répétition. L’imprévu est créatif » , a souligné Véronique Nichanian, créatrice des collections homme d’Hermès. 

 

« Une chose m’intéressait particulièrement : entrer dans l’œil du créateur et dans le backstage auquel le public des défilés n’a jamais réellement accès » , a confié Cyril Teste dans un communiqué.

 

À travers des chef d’œuvres cinématographiques, les collections peuvent être d’avantage observées et certains détails, à peine remarquables dans les défilés, sont par ailleurs plus visibles. Autre avantage ? La rediffusion, toute personne pourra en effet admirer et examiner autant qu’elle le souhaite les vêtements. 

 

Lire aussi > HAUTE COUTURE WEEK DE PARIS : CE QU’IL FAUT RETENIR DE LA 1ERE JOURNEE

 

Photo à la Une : © Dior

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut