Vous lisez en ce moment
Chopard lance la Gemstones and Jewellery Community Platform

Chopard lance la Gemstones and Jewellery Community Platform

La maison de joaillerie Chopard a annoncé le lancement d’une plateforme communautaire dédiée aux pierres précieuses en collaoration entre différentes grandes maisons de joaillerie, autour d’engagements communs pour la clientèle et la préservation de la planète.

 

Chopard, Kering, LVMH, Richemont, Swarovski et Tiffany & Co. et les sociétés d’extraction de pierres précieuses Gemfields et Muzo (qui forment le collectif Coloured Gemstones Working Group ou CGWG), s’associent pour lancer la Gemstones and Jewellery Community Platform.

 

Cette plateforme sera un centre de ressources disponible pour l’ensemble du secteur des pierres précieuses et de la joaillerie. Une initiative unique de renforcement des capacités du secteur de la joaillerie, qui induirait un changement positif, venant directement de son intérieur.

 

La plateforme est librement accessible à toutes les entreprises qui font partie de l’industrie des pierres précieuses et de la joaillerie, quelles que soient les étapes sur lesquelles elles travaillent, de l’extraction à la vente au détail. Elle s’articule autour de dix engagements de durabilité pour un approvisionnement et une production plus responsables.

 

Ces ressources, que les entreprises peuvent utiliser librement pour s’informer, concernent plus de 40 sujets de développement durable se rapportant au secteur des pierres précieuses colorées, allant des règles de l’approvisionnement responsable au respect des droits de l’homme. La plateforme comporte également des outils d’auto-évaluation destinées aux entreprises afin de leur permettre de mieux comprendre les domaines d’amélioration.

 

Le CGWG a collaboré avec divers organismes du secteur, comme le Responsible Jewellery Council (RJC), le principal système de référence en matière de normes et de certification pour l’industrie mondiale de l’horlogerie et de la bijouterie, mais aussi avec la Confédération mondiale de la bijouterie (CIBJO) ainsi que d’autres partenaires dans le but de contribuer à une harmonisation en matière d’approvisionnement et de production responsables.

 

Dans le contexte des pierres précieuses colorées, qui sont souvent extraites dans des zones reculées, par des mineurs artisanaux, et commercialisées sur des marchés à l’autre bout du monde ou dans des centres de commerce internationaux, l’approvisionnement responsable est particulièrement complexe. La plateforme propose, entre autres, un outil numérique de diligence raisonnable, en accès libre et étape par étape, que tous les acteurs du marché peuvent utiliser pour contribuer à la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement transparente et traçable.

 

La plateforme a été annoncée à l’occasion du 14e Forum sur les chaînes d’approvisionnement minières responsables, organisé par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le forum rassemblait des représentants des gouvernements, des entreprises et des membres de la société civile afin de partager les meilleures pratiques et les enseignements sur l’approvisionnement responsable.

 

Au cours de la dernière décennie, L’OCDE a été fortement impliqué dans ces questions d’approvisionnement responsable. En effet, les lignes directrices de l’OCDE permettent aux entreprises d’identifier, d’évaluer et de gérer les risques potentiels liés à l’extraction, à la transformation et à l’utilisation des minéraux et autres ressources naturelles.

 

Notre objectif est de démocratiser la notion de durabilité, afin qu’elle soit accessible même aux plus petites entreprises et aux artisans individuels. En donnant accès à la connaissance, nous pouvons faire un pas vers la transformation de la vie et des moyens de subsistance des personnes qui travaillent dans la chaîne d’approvisionnement des pierres précieuses colorées”, affirme le Dr. Assheton Stewart Carter, PDG de TDI Sustainability, la société de conseil qui fournit un soutien technique au CGWG.

Voir aussi


 

« Nous avons commencé notre Journey to Sustainable Luxury en 2013 avec l’espoir d’introduire de nouvelles pratiques dans l’approvisionnement des matières premières utilisées dans notre industrie. Grâce à cette initiative, Chopard a réussi à s’approvisionner en pierres précieuses colorées extraites de manière responsable pour diverses créations. Toutefois, il reste encore un long chemin à parcourir pour améliorer les pratiques durables dans le domaine des pierres colorées. Le travail entrepris par la Gemstones and Jewellery Community Platform progresse à cet égard et nous sommes ravis d’associer notre Maison à ces efforts”, déclare Caroline Scheufele, coprésidente et directrice artistique de Chopard.

 

 

Cette nouvelle plateforme est disponible en libre accès ici.

 

Lire aussi > LE NATURAL DIAMOND COUNCIL ACCUEILLE ARCTIC CANADIAN DIAMOND COMPANY

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut