Vous lisez en ce moment
Bourse: Paris reste dans le vert au lendemain de la Fed

Bourse: Paris reste dans le vert au lendemain de la Fed

Après avoir été propulsée à un niveau record mardi, frôlant celui de 2007, la Bourse de Paris affiche une légère hausse après la dernière réunion de politique monétaire de la Fed.

 

Alors que Paris était surpris par la forte hausse du CAC 40 du mardi 6 avril, et que l’indice parisien a atteint 6.159 points peu après l’ouverture, frôlant son record de 2007 (6.168,15 points), la Bourse de Paris est en légère hausse ce jeudi matin (+0,37%).

 

En effet, la Bourse de Paris, qui se stabilisait hier lors d’une séance globalement calme, a ouvert ce matin sur une hausse de 0,37%, rassurée par les résultats de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed qui confirme sa volonté à soutenir l’économie en ces temps de crise sanitaire.

 

Le patron de la Banque centrale américaine (Fed), Jerome Powel, a affirmé que la reprise restait « incomplète » et que les achats de bons du Trésor public par l’institution et les taux d’intérêt bas continuait de se justifier jusqu’à ce que « de substantiels progrès » soient mis en évidence.

 

L’indice du CAC 40 clôturait la séance d’hier en stabilisant (-0,01%). Ce matin, l’indice CAC 40 prenait 22,70 points à 6.153,36 points. L’indice clé s’est même inscrit à un niveau plus haut que celui de 2007, à 6 171,45 points, et se dirige désormais vers ses sommets de l’an 2000. Après la réunion historique du S&P 500, l’indice Dow Jones prenait 0,1%. Le Nasdaq 100, quant à lui, affichait une hausse de 0,6%.

 

Côté luxe, le groupe LVMH, important contributeur du CAC 40, gagnait 1,5% après avoir atteint un record à 586,90 euros. Le bureau d’analyse financière Invest Securities a ainsi modifié le titre de « neutre » à « achat », relevant son objectif de cours à 634 euros. Après une hausse de 2,7%, Hermès est passé de « neutre » à « superperformance » selon Oddo BHF. Enfin, le groupe l’Oréal bondit de 1,1%, avec un pic historique à 335 euros.

 

Les marchés surveillent toutefois la publication du compte rendu de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), au lendemain de la publication de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale des États-Unis (Fed). Ils seront également attentifs à la prochaine conférence de presse du FMI en conclusion aux réunions de ce printemps.

 

Voir aussi


« Le scénario d’un fort rebond d’activité outre-Atlantique a été confirmé par la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine » , affirme Christopher Dembik, directeur associé chez Berenberg.

 

« Ses membres ont salué le plan de relance de l’administration Biden qui dépasse leurs attentes. Ils ont toutefois clairement laissé entendre qu’un changement de politique monétaire à court et à moyen terme n’est pas d’actualité, ce qui devrait rassurer les investisseurs sur les intentions de la Fed » , a-t-il conclu.

 

Lire aussi >  BOURSE DE PARIS : LE CAC 40 RENOUE AVEC SON PASSÉ GLORIEUX DE 2007

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut