Vous lisez en ce moment
Bourse : Les ambitions électriques de Volkswagen font bondir le titre

Bourse : Les ambitions électriques de Volkswagen font bondir le titre

Mardi 16 mars, l’action de Volkswagen a affiché un bond de plus de 9%, portant sa valeur boursière à 150 milliards de dollars. Une hausse due aux détails dévoilés par le constructeur automobile concernant son expansion ambitieuse dans la conduite électrique.

 

Un jour après avoir dévoilé ses projets d’investissement de 30 milliards de dollars d’ici 2030 rien que dans des usines de batteries, à quoi vont s’ajouter des dizaines de milliards d’investissements dans toute une gamme de nouveaux modèles, la société allemande a déclaré qu’elle visait à plus que doubler les livraisons de véhicules électriques cette année.

 

Volkswagen souhaite vendre 26 millions de voitures électriques d’ici à 2030. 

 

« Nos bonnes performances en 2020, une année dominée par la crise, nous donneront un élan pour accélérer notre transformation », a déclaré le directeur général Herbert Diess dans un communiqué.

 

Lors de sa conférence de presse annuelle, le constructeur automobile a également réitéré sa confiance dans le fait que les réductions de coûts contribueraient à augmenter les marges bénéficiaires dans les années à venir.

 

Il a confirmé qu’il visait une marge opérationnelle de 7 à 8 % d’ici 2025, ajoutant qu’il terminerait probablement l’année 2021 dans la partie supérieure d’un couloir cible de 5 à 6,5 %.

 

L’objectif de Volkswagen sera atteint en abaissant les coûts fixes de 2 milliards d’euros d’ici 2023 par rapport à 2020, soit une baisse de 5%, ainsi qu’une baisse de 7% des coûts des matériaux sur la même période, a-t-il indiqué, sans donner plus de détails.

 

De plus, pour mieux maîtriser ses coûts de personnel, Volkswagen a proposé dimanche des départs en retraite anticipée ou partielle à ses salariés les plus âgés, une mesure qui, selon des sources, pourrait supprimer jusqu’à 4 000 emplois dans ses usines en Allemagne.

 

« Nous voulons asseoir l’ambitieuse transformation du groupe Volkswagen sur une base financière solide », a déclaré le nouveau directeur financier Arno Antlitz.

Voir aussi


 

Concernant l’introduction en bourse de la division de luxe Porsche du groupe, sur laquelle le PDG est régulièrement interrogé, celui-ci a déclaré qu’il n’était pas nécessaire d’agir immédiatement étant donné l’importance de Porsche dans les efforts de redressement du groupe.

 

« C’est pourquoi il faut réfléchir très très fort à chaque étape », a déclaré Diess lors de la conférence de presse annuelle du groupe, ajoutant que l’objectif du constructeur automobile était de financer son virage stratégique grâce aux flux de trésorerie des activités existantes.

 

Lire aussi > LE GROUPE VOLKSWAGEN SUR LE POINT DE VENDRE BUGATTI A RIMAC ?

 

Photo à la Une : © Volkswagen

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut