Vous lisez en ce moment
Reprise accélérée pour l’automobile de luxe

Reprise accélérée pour l’automobile de luxe

L’automobile de luxe a été moins ébranlée que le reste de l’industrie automobile par la crise sanitaire, et connaît désormais une reprise fulgurante.

 

Le secteur des voitures de luxe connaît une reprise rapide, peu affecté par la crise sanitaire. Cette reprise est notamment accélérée par les reports d’achats de sa clientèle fortunée.

 

Les voitures de luxe sont devenues, par expérience des nombreuses crises traversées, une valeur refuge et un achat rassurant pour les investisseurs. Pourtant, en 2020, “elles ont affiché des baisses de ventes à deux chiffres”, a déclaré Felipe Munoz, expert chez Jato Dynamics.

 

Il faudra attendre jusqu’au dernier trimestre de 2020 pour observer une reprise des ventes d’automobiles de luxe. “Ce n’était pas un problème d’argent, c’est juste que les acheteurs étaient bloqués chez eux. Ils ont reporté leurs achats”, ajoute Felipe Munoz.

 

Alors que le reste du secteur automobile était paralysé en raison de l’arrêt temporaire des lignes de production, la majorité des marques automobiles de luxe ont pu poursuivre leurs ventes grâce à leur production privée.

 

Le luxe continue à vivre avec des codes et une clientèle très spécifiques”, affirme Guillaume Crunelle du cabinet Deloitte. “On est sur des comportements plus liés à des situations personnelles, à l’évolution des patrimoines, qu’à des tendances de marché”.

 

Ces marques de luxe ont ainsi poursuivi leurs ventes, et la reprise a été particulièrement importante en Chine. En effet, le premier marché automobile mondial a été le moteur de la croissance dans l’industrie automobile durant la crise.

 

En Chine, l’économie n’a pas été paralysée pendant des mois comme dans le reste du monde”, explique Felipe Munoz. “Avec de plus en plus de millionnaires et de milliardaires chaque année, cette tendance devrait se maintenir”.

 

Lors d’une interview accordée à l’AFP, Torsten Müller-Otvos, PDG du constructeur automobile britannique Rolls-Royce, a confié: “J’ai été impressionné par le nombre de clients qui nous ont confié qu’avec le Covid, ils avaient compris qu’ils pouvaient mourir demain et que c’est maintenant qu’il faut profiter de la vie”, affirmant qu’il y a “beaucoup d’argent prêt à être dépensé”.

 

Voir aussi

Rolls-Royce Boat Tail

 

Le constructeur automobile anglais a dévoilé hier un modèle inédit de voiture de collection, dont l’arrière s’inspire des lignes d’un yacht: la Rolls-Royce Boat Tail. La marque a annoncé que seules trois unités avaient pour le moment été conçues. Ce modèle exclusif serait commercialisé à 28 millions de dollars, devenant ainsi la voiture neuve la plus chère au monde.

 

La marque Ferrari, qui avait accusé une baisse de 10% de ses ventes en 2020, reprend également de la vitesse depuis le début de l’année. Avec la sortie de sa première voiture sportive hybride, la SF90 Stradale, et de la Monza, estimée à 1,7 millions d’euros, le constructeur automobile italien a annoncé avoir un “carnet de commandes à un niveau record”.

 

Lire aussi > LE NOUVEAU ROLLS-ROYCE DE DRAKE, EN COLLABORATION AVEC CHROME HEARTS

 

Photo à la Une : © Rolls-Royce

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut