Vous lisez en ce moment
Automobile de luxe : Porsche AMG prêt à envisager une introduction en Bourse

Automobile de luxe : Porsche AMG prêt à envisager une introduction en Bourse

Vendredi, lors de la conférence annuelle de Porsche, le directeur financier Lutz Meschke a confié que la filiale Porsche AMG était ouverte à l’idée d’une éventuelle introduction en Bourse, déclarant que les avantages d’une telle opération avaient été exposés.

 

Il a en effet déclaré que la logique d’une éventuelle introduction en Bourse restait convaincante et que la vente des actions de Porsche ne compromettrait pas les plans de Volkswagen visant à tirer parti des synergies de coûts au sein du groupe.

 

« La décision doit être prise par la direction et le conseil de surveillance de Volkswagen. Nous avons déjà largement discuté des avantages d’une telle introduction en bourse ou cotation », a-t-il ajouté.

 

En 2018, le directeur financier avait déjà évoqué une première fois les avantages d’une éventuelle introduction en Bourse, affirmant qu’une telle opération permettrait de débloquer de la valeur et reproduire la vente d’actions réussie de Ferrari des années plus tôt. À l’époque Meschke avait déclaré que Porsche pouvait valoir jusqu’à 70 milliards d’euros. Cependant Volkswagen n’avait pas soutenu la proposition.

 

Il a également déclaré qu’en cas de cotation, les actionnaires de Porsche AG s’attendraient naturellement à recevoir un dividende. Cela permettrait à Volkswagen de continuer à participer au succès du constructeur automobile.

 

Oliver Blume, PDG de Porsche, a confié de son coté qu’il serait prêt à envisager une introduction en Bourse de la filiale si la société mère Volkswagen Group décidait d’en faire une.

 

« Je pense que Porsche pourrait être un élément intéressant pour réfléchir à une introduction en Bourse », a-t-il déclaré lors d’une réunion avec des journalistes américains, tout en précisant que la décision finale ne sera pas la sienne. « Nous devons rendre la pareille à Volkswagen et ils n’ont rien décidé. »

 

La cotation de Porsche a longtemps été considérée comme un renfort pour la valorisation boursière de Volkswagen ainsi qu’une aide pour rattraper des entreprises comme Toyota ou Tesla. 

 

Confrontée à des dizaines de milliards de dollars de coûts pour un changement radical vers la mobilité électrique et les logiciels, l’entreprise est en discussion avec des conseillers pour étudier les avantages d’une éventuelle cotation de Porsche, selon des rapports du mois dernier.

 

Herbert Diess, PDG de Volkswagen a écarté cette idée la semaine dernière en déclarant que le constructeur automobile n’avait pas de « besoin immédiat » de lever des fonds pour sa coûteuse poussée vers les voitures électriques, les batteries et les logiciels. Le groupe allemand, qui possède 12 marques automobiles, dispose de suffisamment de liquidités pour financer la transition, a-t-il déclaré.

 

Voir aussi


Et Bugatti ? 

 

M. Meschke a confié qu’il voyait « une certaine probabilité » pour une collaboration entre la marque Bugatti de Volkswagen et Rimac Automobili, le constructeur croate d’hyper-voitures électriques dans lequel Porsche détient une participation de 24 %.

 

Cette collaboration permettrait à Rimac d’avoir accès à la marque, aux clients et au réseau de concessionnaires de Bugatti, tandis que la marque française s’engagerait sur la voie de l’électrification, d’après lui.

 

Diess de son coté a déclaré que l’objectif du groupe était de transférer la responsabilité de Bugatti à Porsche, ajoutant que Porsche formerait très probablement une coentreprise avec Rimac impliquant Bugatti et finirait par détenir une participation minoritaire.

 

Lire aussi > FINANCE : PORSCHE FAIT PROGRESSER DE 15 A 24% SON CAPITAL DANS LE FABRICANT CROATE RIMAC

 

Photo à la Une : © Porsche

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut