Vous lisez en ce moment
Après Breitling, c’est au tour de Vacheron Constantin de certifier ses montres de luxe via une technologie infalsifiable

Après Breitling, c’est au tour de Vacheron Constantin de certifier ses montres de luxe via une technologie infalsifiable

La maison Vacheron Constantin compte doter l’ensemble de ses montres de la nouvelle technologie Blockchain d’ici fin 2021, un système intraçable et imperméable contre toute fraude.

 

Située à Genève, le groupe de haute Horlogerie suisse s’est lancé l’objectif depuis l’année dernière de certifier toutes ses collections de montres via un système digitale d’authenticité.

 

Vacheron Constantin utilisait déjà cette technologie mais uniquement pour une branche de garde temps précise, des modèles vintages chinés issus de la collection Les Collectionneurs.

 

Ce certificat d’authenticité digitale a d’abord été réalisé en amont durant de nombreux tests sur cette collection afin de s’assurer de son efficacité et de sa fiabilité. Un franc succès qui permet désormais à la marque de l’attribuer à l’entièreté de ses collections.

 

Parmi toutes les marques de Haute Horlogerie, Vacheron Constantin est l’une des premières avec Breitling ou encore le groupe Kering à avoir dédié la technologie Blockchain à ses garde-temps : «Vacheron Constantin a été une des premières maisons horlogères à piloter un certificat digital basé sur la technologie Blockchain, tel que nous l’avons annoncé en Mai 2019 : c’est une évolution naturelle pour notre Maison que d’étendre aujourd’hui cette certification digitale à l’ensemble de ses collections. Nous sommes heureux d’accompagner la création d’un écosystème innovant autour de la Blockchain pour l’industrie du luxe » a déclaré Louis Ferla, le CEO de Vacheron Constantin.

 

Le protocole Blockchain a pour objectif de lutter contre la contrefaçon des garde-temps en garantissant à ses propriétaires une solution innovante par un service client personnalisé et sécurisé. Ce système technologique profite par la même occasion de lutter contre le papier, davantage exposé face aux risques de falsification.

 

La sécurité Blockchain est donc à la fois configurée sur une base de données récoltées qui sont ensuite sécurisées par un système d’encryptage, la rendant ainsi imperméable face au risque de toute fraude malveillante.

 

La filiale du groupe Richemont propose donc à ses clients de pouvoir profiter d’une montre en toute sécurité et avec les meilleures garanties qui soient. En cas de changement de propriétaire, le système continue de sécuriser les données liées à la propriété, et ne change ni la valeur de la montre dans le temps, ni sa nature et son authenticité.

 

Et pour toujours plus de proximité envers ses clients et d’écoute de leurs différents besoins et exigences, un site internet exclusif sera créé à cet effet : The Hour Club. Au sein de cette plateforme, de nombreuses prestations seront réservées au service du client, notamment l’authentification digitale de la montre, l’enregistrement du modèle dans la base de données mais également une autre facette de la marque dont pourront bénéficier ses clients : un contenu spécifique dédié à leurs besoins ainsi que des invitations lors d’évènements dont la Maison est partenaire. De quoi offrir une dimension unique et de qualité à chaque client.

Voir aussi


 

«[…] L’identité digitale va transformer la notion de propriété d’un objet de valeur, en permettant à son possesseur de suivre son cycle de vie, de partager ou prouver sa propriété, de bénéficier des services spécifiquement liés à son garde-temps. Au-delà du certificat infalsifiable lui-même, le propriétaire a accès du bout des doigts à toutes les informations relatives à sa montre, incluant données techniques, guide d’utilisation, histoire authentifiée, ainsi qu’à plusieurs services, parmi lesquels revente sur WatchFinder et demande de service après-vente en ligne » a-t-il ajouté.

 

Le groupe Richemont s’associe pour cette occasion au consortium Arianee, un projet indépendant né en 2017 à but non lucratif qui a pour objectif d’étendre cette technologie à l’ensemble de la Haute Horlogerie en instaurant une norme à échelle internationale afin de garantir les meilleures solutions possibles aux consommateurs de leurs garde-temps. Le programme Arianne Services mettra en œuvre la technologie Blockchain au service de tous les horlogers en proposant à travers sa plateforme des solutions digitales pour leurs clients et un système d’authenticité unique et infalsifiable.

 

 

Lire aussi > HORLOGERIE SUISSE : LE MARCHÉ DOIT SAVOIR COMBINER E-COMMERCE ET VENTE EN DIRECT, SELON DELOITTE

 

Photo à la Une : © Vacheron Constantin

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut