Vous lisez en ce moment
AccorHotels prend une participation de 50% dans le groupe Mantis, Dolce & Gabbana ne survivra pas à ses créateurs et John Galliano abandonne la fourrure animale

AccorHotels prend une participation de 50% dans le groupe Mantis, Dolce & Gabbana ne survivra pas à ses créateurs et John Galliano abandonne la fourrure animale

AccorHotels vient d’annoncer une prise de participation de 50% dans le groupe sud-africain Mantis. A l’occasion du premier défilé de D & G à New York, les créateurs Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont annoncé de leur côté que leur marque ne sera pas à vendre quand ils mourront. Et le créateur John Galliano souhaite abandonner la fourrure naturelle.

 6 avril 2018 | Revue de presse

Business

Un hôtel du groupe Mantis – Crédit Photo : Mantis Group

AccorHotels vient d’annoncer une prise de participation de 50% dans Mantis, un groupe sud-africain spécialisé dans l’hôtellerie de luxe, les croisières et l’organisation de voyages. Selon Les Echos Investir le montant de l’opération, qui reste soumise aux autorisations réglementaires, n’a pas été dévoilé.

Sébastien Bazin, le PDG d’AccorHotels, souligne que ce partenariat pourra renforcer la présence du groupe en Afrique. Il ajoute que « Mantis est un pionnier du voyage d’exception sur mesure, avec des hôtels parmi les plus imaginatifs au monde ».

Le groupe Mantis gère 28 établissements et détient plusieurs bateaux de croisière, auxquels il faut ajouter un lodge de luxe exploité sous la marque Zambezi Queen Collection.

Finance

Domenico Dolce et Stefano Gabbana – Crédit Photo : Patrick McMullan

A l’occasion du premier défilé de D & G à New York, les créateurs Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont annoncé jeudi dans les colonnes du quotidien Il Corriere della Sera que leur marque ne sera pas à vendre quand ils mourront. « Une fois que nous serons morts, nous serons morts. Je ne veux pas qu’un designer japonais commence à dessiner du Dolce & Gabbana », a affirmé Stefano Gabbana. Les deux stylistes ont donc choisi de créer un trust pour conjurer le risque de démantèlement ou de prise de contrôle étrangère.

Du 6 au 10 avril, les deux créateurs vont également présenter leurs collections Alta Moda, dédiée au vestiaire féminin, et Alta Sartoira, dédiée au vestiaire masculin, à New York. Leur ligne de haute joaillerie baptisée Alta Gioielleria, sera également dévoilée dans des lieux encore tenus secrets.

C’est la première fois que le duo présente ses collections dans la grosse pomme, une ville qui pourtant les a beaucoup inspirés. « Pour nous, New York est la ville où les rêves deviennent réalité », a déclaré Domenico Dolce dans Vogue.

Ethique

Dans une interview publiée dans le dernier numéro du magazine Elle, John Galliano, actuel directeur artistique de la Maison Margiela, faire part de son souhait d’abandonner la fourrure naturelle. Une annonce qui succède à celle de nombreuses maisons, dont Gucci et Versace.

Crédit Photo : Paolo Rovers DS

La liste des marques qui ont rejoint le camp des défenseurs de la cause animale s’est en effet allongée depuis plusieurs mois. C’est aujourd’hui au tour de John Galliano de prendre cette décision après une rencontre fortuite avec Dan Mathews, vice-président de PETA États-Unis, comme le dit lui-même le styliste. A 57 ans, il précise d’ailleurs être également devenu végétarien.

« Aujourd’hui on ne veut pas un produit, on veut une éthique, une maison qui défend des valeurs qu’on admire. (…) On peut être dépravé et très drôle sans fourrure ! Venez donc faire la fête avec nous, vous verrez !« , a confié John Galliano au magazine féminin.

Business

DS7 Crossback – Crédit Photo : DS

Selon BFM TV, DS, la marque de luxe du groupe PSA, peine à trouver ses clients. Depuis le début de l’année, malgré l’arrivée en concession de son nouveau SUV DS7 Crossback, la marque a vu ses ventes baisser de 3,9% en France. Néanmoins ses ventes ont bondi de 14% au mois de mars.

Voir aussi

La moitié de ses ventes repose sur deux modèles : la DS3 (2880 exemplaires vendus) et sur le DS7 Crossback (753 exemplaires). Toutefois, ce dernier peine à se faire une place sur le marché international. Jean Pagezy, courtier en automobile, explique que le modèle a du mal à trouver son public car son design est très clivant.

Frédéric Fréry, professeur de stratégie à l’ESCP Europe, tempère  en rappelant qu’un « produit comme le DS7 Crossback est un produit à réputation » et que « les clients jugent de sa qualité longtemps après l’achat ». Au vu des chiffres du mois de mars, DS semble être sur la bonne route.

Stratégie de marque

Crédit Photo : Presse

Dior a présenté sa collection de prêt-à-porter femme printemps/été 2018 lors de la Fashion Week de Shanghai, qui s’est tenue du 28 mars au 4 avril. Le site Internet Strauizzi souligne que Maria Grazia Chiuri, la directrice artistique de la marque, a ajouté à la collection 12 nouveaux modèles inspirés de la Chine pour l’occasion.

Et la créatrice ne s’arrête pas là. Elle a également teinté de rouge certaines des pièces de la collection, une couleur chère aux chinois et au couturier Christian Dior qui l’appelait « la couleur de la vie » dans son Petit Dictionnaire de la mode.

Selon le site Internet Womenofchina, Shanghai a l’ambition de devenir une ville influente en matière de mode. Selon Carlo Capasa, président de la Chambre italienne de la mode, il y a de bonnes chances pour que Shanghai devienne la « cinquième plus grande semaine de la mode » dans le monde.

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut