Vous lisez en ce moment
3ème confinement: les CCI appellent à un plan de relance du commerce

3ème confinement: les CCI appellent à un plan de relance du commerce


À la suite de l’annonce d’un troisième confinement, cette fois-ci régionalisé, par le premier ministre Jean Castex, plusieurs organismes dont les CCI demandent la mise en place d’un plan de relance du commerce. Ils alertent notamment quant à la détresse des commerçants franciliens et plaident en faveur d’une réouverture des boutiques.

 

Les entreprises d’Ile-de-France se trouvent une nouvelle fois en forte difficulté depuis les annonces du gouvernement et la mise en place d’un confinement régionalisé dans 16 départements français jeudi dernier. Les commerçants de ces départements font part de leurs inquiétudes alors que la situation se dégrade encore davantage pour eux, chez qui: “L’incompréhension est forte”.

 

En effet, les commerçants franciliens doivent affronter de nombreuses épreuves depuis le début de la crise sanitaire, telles que l’absence d’une clientèle internationale suite aux restrictions de voyages, les fermetures liées aux confinements et aux couvre-feux, le report des soldes, ou encore les conséquences de la montée des mouvements protestataires ces dernières années.

 

Les chambres de commerce et d’industrie (CCI) et l’association de fédérations de commerçants (CdCF) déclarent dans un communiqué: “CCI France et le Conseil du Commerce de France (CdCF) recommandent au gouvernement d’autoriser l’ouverture de tous les commerces dans les zones concernées par les nouvelles mesures de fermeture”.

 

Selon les organismes, “les premières remontées du terrain, montrent que l’incompréhension est forte, notamment chez les professionnels du textile/habillement, des chaussures, des bijoux, des magasins de jouets» et alertent sur «ces mesures qui fragilisent encore plus ces secteurs dont les professionnels ont fait preuve d’une grande responsabilité ces derniers mois pour accueillir leurs clients en toute sécurité et accélérer leur transformation numérique”.

 

Les différents acteurs ont sans cesse dû s’adapter aux nombreuses restrictions qui pèsent depuis maintenant plus d’un an, et malgré l’accélération du passage au digital, la mise en place de click-and-collect et de livraisons à domicile, les entreprises françaises peinent à se sortir la tête de l’eau.

 

Les risques de voir des commerçants jeter l’éponge et fermer le rideau sont forts”, affirment les différents organismes. Le président du CdCF, William Koeberlé, ajoute que “ce sont désormais 90.000 petits et grands commerces qui sont fermés et qui ne comprennent absolument pas pourquoi ils sont les seuls à être confinés”.

Voir aussi


 

La Chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile-de-France requiert un plan de relance spécifique à l’Ile-de-France, qui représente près de 30% du PIB national. “Nos équipes sont plus que jamais mobilisées auprès des commerçants et entreprises. Accompagner aujourd’hui le monde économique, c’est s’assurer de la reprise de la croissance demain : nous avons besoin d’un plan spécifique à l’Ile-de-France”, affirme son président, Didier Kling.

 

Lire aussi > BOURSE : NOUVEAU REPLI ATTENDU À PARIS

 

Photo à la Une : © CCI Paris

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut