Haute couture printemps-été 2020: Schiaparelli ouvre le bal parisien

La fashion week haute couture, s’est ouverte hier à Paris et s’achèvera le jeudi 23 janvier 2020. La maison Sciaparelli a donné le coup d’envoi des défilés. Focus.

Par Luxus Plus

 

La saison dernière, le texan Daniel Roseberry avait enchanté Paris avec une partition subtile – sa première depuis sa nomination en tant que direction artistique de la maison – qui évoquait à la fois l’ombre d’Elsa Schiaparelli et sa mode surréaliste tout en jouant la modernité.

 

Une vision qui faisait du bien à la maison fondée par Elsa Schiaparelli en 1927 – propriété de l’homme d’affaires italien Diego Della Valle depuis 2012 – et à la haute couture en général.

 

En ouverture de cette semaine de la haute couture, Daniel Roseberry déroulait une partition baptisée « Double Fantaisie » qui jouait des racines surréalistes de la griffe en même temps que des coupes glamour, le tout sur fond de vocabulaire Couture.

 

 

Les femmes cheveux laqués ou tirés vers l’arrière, chaussées pour la plupart à plat, s’affichent dans des tailleurs portés à même la peau, certains rebordés de sequins ou de S dorés, d’œil ou de cadenas.

 

D’autres s’avancent dans des robes du soir réalisées d’une main sure qui s’énoncent tantôt dans un esprit femme fleur (des fleurs volontairement surdimensionnées qui s’élèvent comme par magie) ou dans un genre très glamour (les robes transparentes et près du corps ou les robes beige moulantes façon seconde peau).

 

 

Les accessoires jouent aussi la carte du surréalisme propre à l’histoire de la griffe.

 

Lire aussi > Fashion Week 2020 de Paris : Les défilés les plus attendus

Article précédent Article suivant