Un nouveau repli du textile en France

Selon une enquête dévoilée le 27 novembre dernier par l’IFM (Institut Français de la Mode), les français dépensent moins dans le textile.

 

Par Luxus Plus

 

 

Les circuits de distribution ont connu diverses évolutions. La croissance des hypermarchés et des supermarchés recule de 5,9% tandis que le secteur vente en ligne progresse de 2,4%.

 

Les points de vente de centre-ville accusent un recul de la croissance de -3,9%. Les centres commerciaux quant à eux, observent une baisse des ventes de 1,6%.

 

Sur les neufs premiers mois de l’année 2019, la consommation de textile et d’habillement en France a reculé de 1,3%, après une année 2018 déjà en baisse de 2,9%, selon des estimations de l’étude.

 

Concernant les ventes de produits, on observe une forte croissance de la maroquinerie qui croît cette année de 6%. La chaussure, de son côté, recule légèrement passant de 15% en 2018 à 14% pour l’année 2019. Enfin, le poids de la consommation de vêtements diminue et a notamment perdu plus de 10% en 40 ans.

 

«Si le e-commerce, qui en France représente 14 ou 15% des ventes, reste dynamique, cette dynamique est en ralentissement: beaucoup de distributeurs ont fait des promotions, peut-être un peu trop, en 2018, qui ont boosté le chiffre d’affaires mais cela n’était pas forcément très rentable», a expliqué Gildas Minvielle, directeur de l’observatoire économique de l’IFM. D’après lui, le développement du click and collect «va également dans le sens d’un certain ralentissement de la dynamique du e-commerce».

 

«Les territoires de la consommation de mode sont en train d’être bouleversés», affirme-t-il en soulignant le dynamisme du marché textile sport.

 

 

 

Article précédent Article suivant