Alibaba vise le luxe en rachetant Koala à NetEase pour $2 mds

Alibaba Group, confronté à un ralentissement de sa croissance, a noué une alliance avec NetEase en lui rachetant pour deux milliards de dollars (1,81 milliard d’euros) sa division spécialisée dans la vente de produits de luxe importés et en prenant une participation dans son service de musique en streaming.

Par Reuters

Koala, créé en 2015, propose sur sa plate-forme en ligne des produits notamment de Gucci (groupe Kering), Shisheido et Burberry en provenance pour la plupart directement des fabricants.

Alibaba est à la recherche de relais de croissance en raison du ralentissement de la progression de son chiffre d’affaires, son activité traditionnelle de commerce électronique ayant atteint un plateau.

Les ventes au détail sur internet en Chine ont progressé de 17,8% au premier semestre contre une croissance de 32,4% il y a un an, selon les données officielles.

En mettant la main sur Koala, Alibaba vise non seulement une clientèle fortunée, mais cette acquisition lui permettra aussi de mieux concurrencer Pinduoduo.

Alibaba et la société de capital investissement Yunfeng, soutenue par Jack Ma, le fondateur du géant chinois de l’internet, va aussi investir 700 millions de dollars pour prendre une participation minoritaire dans le service de musique en streaming de NetEase.

Selon Quest Mobile et Macquarie Research, Tencent Music , propriété de Tencent Holdings domine le marché chinois de la musique en ligne avec une part de 83,8%, suivie NetEase Cloud Music (10,3%) et Xiami Music d’Alibaba (2,1%).

 

 

 

Article précédent Article suivant