Prix LVMH pour les jeunes créateurs de mode 2019 : Thebe Magugu devient le tout premier gagnant en Afrique

La finale de la sixième édition du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode s’est déroulée le 4 septembre 2019 à la Fondation Louis Vuitton, en présence de cinq directeurs artistiques des Maisons du groupe LVMH – J.W. Anderson (Loewe), Kris Van Assche (Berluti), Maria Grazia Chiuri (Dior), Nicolas Ghesquière (Louis Vuitton), et Clare Waight Keller (Givenchy) – ainsi que de Delphine Arnault, Jean-Paul Claverie et Sidney Toledano.

Par Luxus Plus

Parmi les huit finalistes, le Jury a choisi le lauréat de la sixième édition du Prix LVMH : Thebe Magugu. Thebe Magugu, 26 ans, sud-africain, basé à Johannesburg, bénéficie d’une dotation de 300 000 euros, et d’une année de mentorat par une équipe du groupe LVMH spécialement dédiée dans de nombreux domaines d’expertise (propriété intellectuelle, sourcing, production et distribution, image et communication, marketing, développement durable…).

Comme chaque année, le Jury a également souhaité décerner un prix spécial, désormais nommé Prix Karl Lagerfeld, en hommage au grand créateur disparu en février 2019, qui fut un membre actif du Jury dès la fondation du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode. Le lauréat 2019 du Prix Karl Lagerfeld est Hed Mayner.

Hed Mayner, 33 ans, de nationalité israélienne, bénéficie d’une dotation de 150 000 euros, et d’une année de mentorat au sein du groupe LVMH.

C’est l’actrice suédoise, Alicia Vikander, Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 2016, qui a remis le trophée du Prix, une sculpture spécialement réalisée par l’artiste Jean-Michel Othoniel.

Delphine Arnault déclare : « Je me réjouis qu’un candidat issu du continent africain remporte le Prix LVMH pour la première fois, d’autant que Thebe Magugu, à 26 ans, est le plus jeune des candidats de la sélection 2019. Son travail créatif joue avec les codes du masculin et du féminin, de la tradition et de l’expérimental, avec les volumes et le savoir-faire traditionnel sud-africain. Le jury a été également conquis par la vision contemporaine de Hed Mayner. Son vestiaire interroge le genre masculin grâce à une esthétique qui mêle fluidité et structure, simplicité et luxe. Cette sixième édition témoigne du rayonnement international, année après année, du Prix LVMH : venus d’une centaine de pays, plus de 1700 candidats ont postulé cette année. Je remercie les huit finalistes, venus d’Europe, d’Amérique du Nord, du Moyen-Orient, du Japon ou d’Afrique, qui ont présenté un travail de création d’une qualité exceptionnelle. Je me réjouis que le prix LVMH puisse contribuer à mettre en lumière Thebe Magugu et Hed Mayner, les deux lauréats, et à les accompagner dans le développement de leur entreprise. »

En outre, trois jeunes diplômés d’école de mode ont également été distingués : Alice Paris, diplômée de Accademia Costume & Moda, Rome, Daisy Yu, diplômée de Central Saint Martins, Londres, et Juliette Tréhorel, diplômée de l’Atelier Chardon Savard. Ils bénéficient d’une aide déterminante à leur entrée dans la vie professionnelle en recevant d’une part une dotation de 10 000 euros, et en intégrant le studio d’une Maison du groupe LVMH pour un an, soit respectivement cette année, les Maisons Givenchy, Louis Vuitton et Christian Dior.

La septième édition du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode aura lieu en juin 2020.

 

Article précédent Article suivant