Kering : Focus sur le Women In Motion Lab

Lancé en parallèle du Prix, dans le cadre du partenariat entre Kering et Les Rencontres d’Arles, le Women In Motion LAB accompagnera, les premières années, un projet de valorisation sur la place des femmes dans l’histoire mondiale de la photographie.

Par Luxus Plus

Ce projet, dirigé par les historiennes Luce Lebart et Marie Robert, éclairera le parcours et l’œuvre d’environ 300 femmes qui ont marqué la photographie depuis son origine et sur chaque continent. Elles feront appel à des contributrices du monde entier. Au cœur de la démarche des directrices du projet, la reconnaissance de ces femmes photographes dont on parle trop peu.

Une place particulière sera réservée aux femmes qui ont joué un rôle majeur dans le développement du secteur : collectionneuses, galeristes, conservatrices, commissaires, journalistes, éditrices, écrivaines ou critiques d’art.

Ce travail donnera lieu à la publication d’un ouvrage en collaboration avec les éditions Textuel.

En mars 2019, Kering et Les Rencontres d’Arles ont annoncé leur partenariat et le lancement à Arles du programme Women In Motion. Ce partenariat a pour ambition de contribuer à la reconnaissance des femmes photographes et à l’égalité femmes-hommes dans ce domaine artistique. Tout en continuant d’accompagner les jeunes talents à travers le Prix de la Photo Madame Figaro Arles qu’il soutient depuis 2016, Kering lance aux Rencontres d’Arles le Women In Motion LAB et le Prix Women In Motion pour la photographie.

Ce dernier salue la carrière d’une femme photographe emblématique et s’accompagne d’une dotation de 25 000 euros en acquisition d’œuvres pour la Collection des Rencontres d’Arles. Il sera remis pour cette première édition à la photographe américaine Susan Meiselas qui a partagé son expérience avec le public arlésien au cours d’une soirée au Théâtre Antique le 2 juillet dernier.

 

 

 

Article précédent Article suivant